Archives mensuelles : octobre 2015

Prix de poésie.

Malgré une sévère concurrence de poèmes plus beaux les uns que les autres, j’ai obtenu un troisième prix du sonnet, prix Lucien Durant aux Jeux Floraux d’Anjou 2015 pour mon poème  « Pourquoi pas la montagne » !

A lire sur le site de mon éditeur:

Encore un prix de poésie pour Annie Poirier !

 

P1000818

 

Prix du sonnet Angers

Pourquoi pas la montagne ?

« Que la montagne est belle » ; oh oui Monsieur Ferrat !
Cependant plus me plaît le vallon qui serpente
Non loin de Villeneuve où la rose grimpante
Ne craint pour sa beauté, sa robe d’apparat ;

Mais j’ai mené bien haut ce bonheur scélérat,
L’obligeant à troquer son ancienne charpente
Contre un nouveau décor à la mine pimpante
Lorsque l’or des genêts se fond au baccarat.

En me faisant bergère en plein cœur des alpages
Pour compter les moutons, les yeux sur les nuages,
J’ai chassé tous les loups de mon esprit dolent…

J’ai cueilli les refrains de sources vagabondes,
De clarines aussi qui tintinnabulant
Firent danser mes pas dans ceux des vaches blondes…

Annie