Le maillet : J’accuse !

regard

BLOG EN PAUSE

J’accuse !

A tous ces petits mots que mon esprit emporte,
J’accuse le chagrin d’avoir fermé la porte
Pour Dame poésie, espérant au matin
Un costume de brume et de fleurs de satin,
Un manteau d’alpaga durant la saison morte.

Voyez-les qui trépignent ainsi qu’une cohorte !
A tous ces petits mots que mon esprit emporte,
J’aimerais bien encore offrir un doux sonnet
Au parfum de bonheur et chants de sansonnet,
J’en implore Érato, je veux qu’elle m’exhorte !

Faut-il donc désormais sur mon triste cahier,
Que ma discrète plume écrive un plaidoyer
A tous ces petits mots que mon esprit emporte ?
De pauvres vers tenus faudra-t-il que j’avorte
Et que ma page blanche embrase mon foyer ?

J’en appelle Apollon et même Jupiter,
En me voyant prier, l’on dirait un pater
Que je récite afin que l’on me réconforte,
A tous ces petits mots que mon esprit emporte,
Je promets un refrain aussi beau que l’éther…

Je dois me raisonner, il me faut rester forte,
Ne pas tout bousculer, exiger de la sorte !
Mais avoir sous la main, quelque rime, un quatrain,
Même un simple tercet, redonnerait l’entrain
A tous ces petits mots que mon esprit emporte !

Annie

22 réflexions au sujet de « Le maillet : J’accuse ! »

    1. Bonjour chère Véronique,
      Tu as encore une fois tout deviné ma chère lectrice !
      Je me repose et le printemps fera le reste !
      MERCI de tout cœur.
      Amitiés. Je t’embrasse aussi.
      Annie

  1. Bonjour Annie. Ne sois pas impatiente, le temps viendra ou Erato t’écoutera et t’enverra des inspirations. Il est un temps pour toi, y compris pour versifier. L’hiver a dû quelque peu engourdir tes pensées et puis ce déménagement, ce n’est pas rien. C’est en tout cas suffisant pour dérouter un peu.
    Et quand je lis ce poème « J’accuse », je trouve que tu ne manques pas du tout d’inspiration.
    Je t’embrasse.

    1. Bonjour chère Marie,
      Merci pour ces encouragements qui me touchent vraiment.
      Merci aussi pour ta fidélité !
      Ce poème est ancien mais à la suite d’une petite pause j’espère reprendre la plume !
      Bonne et douce journée.
      Je t’embrasse.
      Annie

  2. oh là ! que ce poème est triste !! Ne ressasse plus toutes ces vilaines pensées !!!
    Regarde la nature qui reprend ses droits tout doucement !! La vie est belle autour de toi avec ta jolie Fanny….Ca va revenir avec le printemps !!
    Gros bisous
    Eliane

    1. Bonjour chère Éliane,
      Oh je crois que je me fais gronder !!!!
      Mais oui c’est toi qui as raison ! A bientôt après un peu de repos.
      Gros bisous.
      Annie

    1. Bonjour cher Gérard,
      Oh que si mon inspiration bat de l’aile… Bon plus de déménagement en vue pour me perturber !!!
      Quand ce sera visitable je te ferai signe bien sûr !
      Bises et merci.
      Annie

    1. Bonjour Marie-Luce,
      MERCI pour mon adorable mari d’autant plus que c’est la saint Claude. Du coup il te renvoie le compliment !!!
      Moi je fais mieux j’embrasse le tien !
      Je t’embrasse aussi bien sûr !
      Annie

  3. Bonjour cher Gérard,
    Je te remercie !
    Bon ski et attention !… Bon Portugal aussi. Nous ce sera en mai dans les Alpes de Haute Provence en plein champ de lavande……………
    Je vous embrasse tous deux.
    Annie

  4. Chère Annie,

    Même lorsque tes muses sont fatiguées, tu continues encore et toujours à rimer de si jolies choses.
    Allez donc vous rhabiller vilaines muses, Annie peut se passer de vous!

    Gros bisous.

    1. Bonsoir chère Christiana,
      Je te remercie pour ces encouragements et que les Muses t’entendent, vexées elles vont bien revenir !!!
      A bientôt à la réouverture de mon blog !
      Je t’embrasse.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 2247 to the field below: