Le sonnet à Kirielle : Curieuse politique !

ob_e2fea6_bleuets

 

Aquarelle de mon amie  Marie-Luce

Curieuse politique !

Tandis que nous grognons contre la politique
Les genêts des talus laissent couler de l’or,
Leur générosité n’est pas diplomatique
Ne craignant de montrer tout l’envers d’un décor !

La marguerite accourt en ce lieu fantastique
Où rient la pâquerette et le gai bouton-d’or ;
Chacun trouve sa place en respectant l’éthique,
Ne craignant de montrer tout l’envers d’un décor !

Les ajoncs généreux ont déversé leur bourse
Et dorment maintenant couchés sur leur ressource,
Ne craignant de montrer tout l’envers d’un décor !

Comme il faut bien aussi qu’un peu le monde bouge,
Gentil Coquelicot veut « voir la vie en rouge »
Ne craignant de montrer tout l’envers d’un décor !

Annie

16 réflexions au sujet de « Le sonnet à Kirielle : Curieuse politique ! »

  1. Bonjour Annie. Un break dans mon travail de jardin pour saluer ce beau poème frais, tendre, coloré, très loin de ce qu’est la politique en ce moment. Vivement demain qu’on soit débarrassés de la première partie… sauf que durant 15 jours on va encore être bassinés par les médias qui, dès qu’ils ont un os, le rongent jusqu’à plus soif. Foutue politique et foutus journaleux, je crois que je ne les aime ni l’un ni l’autre, au contraire de ton joli poème. Bisous et bon w-e

    1. Bonsoir chère Marie,
      Je suis donc moi aussi pour ce style de politique ! Les fleurs et les petits oiseaux, il n’y a que ça de vrai mais bon ce n’est pas si simple qu’en poésie !!!
      Merci donc d’avoir apprécié ce poème !
      Je t’embrasse.
      Annie

  2. Tu donnes le coup d’envoi des présidentielles de très belle façon, mais on ne se trompe pas comme le chantait Jean Ferrat …le poète à toujours raison. Bon dimanche Annie …au clair de l’urne bien-sur. Bises.

    1. Bonsoir Gérard,
      Au clair de l’urne je doute, je doute, comme quand je commande à la redoute ! Faudra-t-il renvoyer ?…
      MERCI et bises.
      Annie

    1. Bonsoir Marie-Luce,
      Je ne sais plus si tout ce monde-là est aussi pur que ça mais bon !!!
      MERCI et amitiés.
      Annie
      PS : MERCI aussi pour la si belle aquarelle de circonstance !

    1. Bonsoir Sedna et un grand MERCI car je pense comme toi… !
      Qu’y a t-il de plus beau que le miracle d’une fleur?… !
      Amitiés.
      Annie

    1. Bonsoir chère Véronique,
      L’idée de ce poème m’était venue dans le train vers le Luxemboug car les talus étaient jaunes de leurs genêts !
      Je crois qu’il est temps que je voyage car ici pour l’instant rien ne m’inspire !
      MERCI et mes amitiés toujours. Je t’embrasse.
      Annie

  3. je t’ai lue ,pensant revenir très vite au milieu de tes jolies fleurs !! et puis ,j’y pense et …j’oublie !!!
    on ne risque pas d’oublier la politique !! on en est envahi….mais pas convaincue du tout ! Rien ne me séduit vraiment !!!
    Même PBLV fait des élections !!! et c’est pas tendre !! (sourires)
    grosses bises
    Eliane

    1. Bonsoir chère Éliane,
      Pardon pour le retard aussi à répondre… (soucis que tu devines…)
      Quant aux élections il faut faire avec ! MERCI.
      Je t’embrasse.
      Annie

  4. Bonjour Annie,

    Ah si parler politique était comme tu le décris.
    J’arrive après tout ce déballage des présidentielles. ce qu’ils m’ont fait « suer »!
    tes mots frais, gais, joyeux sont une vrai baume
    gros bisous
    😉

    1. Bonsoir chère Martine,
      Pardon pour le retard à te répondre mais nous étions partis dans les Alpes de Haute Provence !
      Je suis rentrée hier soir. Quelle nature, dommage que ce soit si loin…
      MERCI d’adopter ma politique !!!
      Gros bisous à toi aussi.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 6722 to the field below: