La Villanelle : Le printemps des marguerites.

sam_3214

Le printemps des marguerites


C’est le printemps des marguerites,
Modestes fleurs des lendemains ;
On les effeuille pour les rites !

Sortez vos cœurs de leurs guérites,
Vos plumes et vos parchemins !
C’est le printemps des marguerites !

Ô doux zéphyr tu les effrites !
Contente-toi des baisemains,
On les effeuille pour les rites !

Combien j’aimais mes favorites
Quand je courais sur les chemins !
C’est le printemps des marguerites !

Peu leur importent leurs mérites,
Elles attirent les gamins ;
On les effeuille pour les rites !

Afin qu’elles ne soient contrites,
Cueillez, cueillez frères germains !
C’est le printemps des marguerites ;
On les effeuille pour les rites !

Annie

22 réflexions au sujet de « La Villanelle : Le printemps des marguerites. »

  1. Bonjour Annie. J’aime beaucoup ce genre de tournure poétique mais je ne saurais pas faire et j’y passerais des heures parce qu’il n’est pas naturel dans ma tête. J’aime cependant m’en régaler sur les sites amis qui ont ce talent. Je t’embrasse… mais non, il ne faut pas effeuiller les marguerites, elles sont si belles sur leur grand pied

    1. Bonjour chère Marie,
      Me voici de retour des Alpes de haute Provence où mon appareil photo m’a lâché ! Ah si tu avais été à mes côtés que de belles photos tu aurais faites !
      Je vais tout de même en présenter quelques-unes assez vite au nom de la poésie !
      Merci pour ta fidélité à me lire.
      Je t’embrasse.
      Annie

    1. Bonjour chère Solange et merci ! J’aime les marguerites, comme toutes les fleurs des champs, et celles-ci gardent pour moi un tendre souvenir de mon enfance…
      Amitiés.
      Annie

  2. On leur arrache les ailes jusqu’à ce qu’il ne reste d’elles que le cœur, et si celui-ci n’a pas donné le mot magique, il est balancé avec tout le reste … Pauvres marguerites !

    1. Bonjour chère Marie-Luce.
      J’ai choisi le symbole pour le texte mais je n’effeuille pas les marguerites, j’en fait des bouquets !!!
      Tu as fort raison…
      Amitiés et une chaude journée à ce qu’a annoncé Fanny !
      Annie

  3. je t’aime un peu , beaucoup ,
    joli temps de notre enfance…
    une douce poésie…
    qui nous amène un sourire
    coquelicots ,marguerites et bleuets
    notre bouquet national !
    gros bisous…

    1. Bonjour chère Éliane,
      Oui on nous a tous appris ce petit rite mais nous aimions beaucoup plus les mettre en bouquet !
      Papa les avaient mises en couronne pour ma confirmation, je ne l’oublierai JAMAIS…
      Gros bisous.
      Annie

  4. Plutôt que de les effeuiller
    je préfère les marier
    la cadette au coquelicot
    la benjamine et le bleuet
    plutôt que de les effeuiller
    je les préfère libre au pré
    courant le guilledou
    sous le chant du coucou !

    1. Bonjour chère Annick,
      Il est vrai qu’elles se marient fort bien avec d’autres fleurs des champs, chez Marie-Luc une aquarelle en est la preuve et d’ailleurs je m’en suis servie !
      Merci pour ta ritournelle si belle !
      Amitiés.
      Annie

    1. Bonjour cher Gérard,
      C’est aussi le second prénom de ma maman…
      Un autre poème va suivre et je suis persuadée que tu connais le lieu de mon inspiration ! Par contre plus de photos ensuite…. Je l’ai eu mauvaise tu t’en doutes !
      Bonne journée et bises.
      Annie

    1. Bonjour Marie et merci d’être venue lire mes marguerites ! J’ai lu vos jolis mots sur des blogs amis, vous aimez écrire, je passerai chez vous avec plaisir.
      Amicalement.
      Annie

  5. Bonjour chère Véronique et merci d’être venue me lire.
    Je suis toujours aussi touchée par tes mots si gentils !
    Je t’embrasse.
    A bientôt.
    Annie

    1. Oh que c’est gentil et joli et vraiment très gentil car tu sais l’inspiration est lente désormais ! Il y a eu un déménagement qui m’a bien fatiguée… Comme tout un chacun les soucis de la vie parfois ferment la porte aux Muses ! Parfois c’est l’inverse.
      Je pense que ta news a dû aller en spam… Je ferai attention !
      Amitiés et bises.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 4999 to the field below: