Le sonnet français : Les Rochers des Pénitents.

Le village des Mées doit sa renommée aux étranges rochers qui se dressent en haut de la commune.
On les a appelés les Pénitents en raison de leur silhouette très caractéristique rappelant des moines à cagoule.

D’après la légende, ils représentent les moines de la Montagne de Lure pétrifiés par Saint Donat au temps des invasions sarrazines car ils s’étaient épris de belles jeunes femmes Mauresques ramenées d’une croisade par un seigneur.

A l’époque médiévale, la ville était encore fermée par un rempart dont on ne voit plus que des vestiges, les portes St-Christol, Baudouine, et Bertrand de Bras.

La commune des Mées est réputée pour sa culture d’huile d’olive récompensée plusieurs fois pour sa haute qualité.

rochers-des-penitents 

alp-37

alpes-20

alp-39

saint-quentin

A vous de deviner ce qui fait l’originalité de cette photo !

 

Les rochers des Pénitents

Comme des chevaliers sans arme ni monture,
S’ils guettent l’horizon ces muets repentants,
Ils attirent toujours, en dignes pénitents,
Le touriste ébahi par leur architecture.

On ne peut résister à la riche capture
De cet endroit magique aux contours déroutants
Dont on voudrait saisir les signes envoûtants
Que dessine sans bruit la divine nature…

A leurs pieds, le village, offre sur son plateau
Des rus en enfilade et tout l’or du coteau
Qui, fort de sa promesse, attise les cigales.

Sous un dais de poudingue on peut voir Saint Quentin,
Priant qu’un Marseillais ne lorgne ses sandales ;
Car c’est dans le pastis que naît le baratin !

Annie

 

18 réflexions au sujet de « Le sonnet français : Les Rochers des Pénitents. »

  1. Le plastron de St Joseph m’interpelle. LOL !
    Quant au poème et bien j’aime bien sûr, tu sais composer et si quelqu’un a des doutes là dessus, je lui botte le cul !
    Bisous Annie et merci de nous régaler de tes beaux mots.

  2. Bonjour Marie,
    Eh non ce n’est ni saint Joseph, ni le plastron quoique cela a bien un rapport quand même je n’y avais pas pensé !!!
    Si je sais composer toi tu devrais être à mes côtés pour les photos !
    En tout cas je me suis bien promenée ! La région est belle et notre gîte était des plus agréables.
    Je te remercie et t’embrasse.
    Annie

  3. Bonsoir Annie…ne serait ce pas le chiffre 51 …comme le pastis du même nom qui fait l’originalité. Pas de méprise je ne consomme pas de ce breuvage. Bon WE. Fabien nous arrive demain am. Bises .

    1. Bonsoir cher Gérard,
      Il est vrai que le 51 en collier, comme le souligne Marie, n’est pas ordinaire non plus au vu de l’inscription aux pieds de saint Quentin !!!
      Bon week-end avec Fabien.
      Fanny est venue nous monter sa C3 ! On l’a arrosée mais pas au pastis ! Elle dansait au Parc aujourd’hui…
      Bises à vous tous.
      Annie

    1. Bonsoir chère Solange,
      Je ne connaissais pas les Alpes de haute Provence non plus bien que née à Toulon qui n’est pas si loin ! C’est une superbe région… Dommage la lavande n’était pas encore fleurie juste en bouton.
      Le mot « sandales » arrangeait ma rime, non ce n’est pas ça qui cloche !!! MERCI et mes amitiés.
      Annie

  4. St Quentin ami du 51,…. des sourires.. j’aime beaucoup la chute de ton texte très réaliste. Merci aussi de ton passage sur mon blog. Tu es bien abonnée à ma newsletter mais elle n’est envoyée qu’en début de mois.

  5. Bonjour chère Sedna,
    Ah oui je comprends mieux en effet !
    Je vais dévoiler l’erreur curieuse, Saint Quentin n’est pas le saint patron des Marseillais du tout !!! Ceci fait aussi le charme des voyages découvertes quand on a tout le temps de se promener !
    J’aime beaucoup soigner la chute, ce qui est toujours le plus difficile je trouve ! Le pire est que je n’ai pas vraiment fait attention au chiffre 51 en tant que nom du pastis !…
    Merci et un excellent week-end.
    Amitiés.
    Annie

  6. Tu as pris un peu de vacances ! c’est super !
    Profites du bon temps qui passe…On ne sait jamais de quoi demain sera fait..!
    Et quand on revient ,la maison vous semble un Paradis !
    Tu as fait de très jolies photos ! J’aurais dit que tu avais pris la même pose que la statuette …avec ton toutou !!…Mais c’est pas ça !! (rires)
    Gros bisous
    Eliane

    1. Bonjour et bon dimanche de Pentecôte chère Éliane !
      Mais tu as raison on dirait que j’imite Saint Quentin ! Tu as l’œil encore plus que moi !!!
      Oui j’ai profité du soleil car on pouvait là-bas sans problème manger dehors en pleine nature…
      Gros bisous.
      Annie

    1. Bonjour chère Véronique et bon lundi de Pentecôte !
      C’est moi qui te remercie de venir relire ici car tu m’encourages !
      A bientôt là où tu sais avec l’espoir d’un nouveau poème sur mes vacances !
      Je t’embrasse.
      Annie

    1. Bonjour chère Annick,
      Oui à chaque région ses trésors, il suffit de s’y sentir chez soi et heureux ! Le dépaysement permet aussi de retrouver sa maison avec plus de joie aussi.
      Merci et mes amitiés.
      Annie

  7. Bonjour Annie,
    Découvrir, voyager avec un tel guide est un plaisir qui ravit tous mes sens !
    Merci de partager ce don et de nous rappeler sans faillir à quel point la nature est belle.
    Marl’Aime

    1. A nouveau bonjour chère Marlène que j’allais finir par oublier ne recevant plus ta newsletter… Je viens de lire chez toi un sonnet de haute qualité. Merci d’être passée tu sais comme ça me fait plaisir…
      A bientôt je le souhaite de tout cœur. J’espère maintenant recevoir la confirmation de tes beaux articles.
      Je t’embrasse.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 4301 to the field below: