La grande doublette : Symphonie au jardin.

 

tourterelle

Symphonie au jardin

Toute une symphonie anime mon jardin :
Dans son habit charbon, siffle d’un air badin
Le merle qui se prend pour un vrai chef d’orchestre,

Roucoulent les pigeons, s’égosille le coq
S’essayant à mimer l’étrangeté d’un Rokh,
Lui qui du poulailler n’est que le vaguemestre !

Voici Dame la pie en superbe veston
Clamant au noir corbeau qu’il doit baisser d’un ton
Afin qu’un doux zéphyr pousse sa chansonnette !

Pleupleute le pivert sur le tambour du bois,
Tandis que le coucou perché sur le hautbois
Taquine le grand geai, jouant le malhonnête !

Les moineaux sur le puits un brin malicieux,
Ignorent un silence, avant qu’harmonieux,
Sur sa branche Pinson, se pose et puis fringotte.

Se joignent au concert les mésanges aussi,
Zinzinulent en chœur pour accorder leur si,
Avec la tourterelle en grise redingote.

Dans le ciel l’hirondelle laisse fuser son cri,
Caressant un nuage encor tout attendri
Que la belle ait choisi sa douce cotonnade…

L’alouette en plein vol lance son tireli
Avant qu’un rossignol en sonnant l’hallali
Clôture enfin le jour avec sa sérénade….

Annie

20 réflexions au sujet de « La grande doublette : Symphonie au jardin. »

  1. Bonjour Annie. J’adore… C’est chantant (c’est le cas de le dire) et très joliment écrit. Et j’ai appris un mot que je ne connaissais pas, c’est le mot « fringotte ».
    Merci pour ce joli moment partagé et bisous.

    1. Bonsoir chère Marie,
      Un GRAND merci ! Ce poème a été primé la première fois que j’ai osé le présenter. J’ai donc continué avec un peu moins de timidité !
      Je t’embrasse.
      Amitiés.
      Annie

    1. Bonsoir chère Maria et merci d’être venue relire car ce poème je pense que tu l’as déjà lu sur notre forum préféré !
      A bientôt et bon courage.
      Je t’embrasse.
      Annie

  2. Très belle poésie avec une préférence pour la mésange qui zinzinule.. Pas facile à placer dans une conversation mais ces chants d’oiseaux n’en finissent pas de m’émerveiller chaque jour aussi.

    1. Bonsoir chère Sedna,
      Il est vrai que ce poème je l’ai travaillé pour rechercher les noms des chants d’oiseaux avec en plus les impératifs de la règle de la grande doublette. Ton avis est une récompense, MERCI !
      Mes amitiés.
      Annie

  3. Pour une symphonie,  oserais-je t’écrire
    Que tes vers sont emprunts d’une parfaite union
    Que ta plume en douceur au plus haut peut s’inscrire
    Que nous sommes nombreux de la même opinion.
    Marl’Aime

    1. Bonsoir chère Marlène,
      Je me demande si tu n’étais pas sur le forum quand je l’ai écrite ! En tout cas,on a fait à cette période, un bien agréable chemin ensemble alors MERCI !
      Merci aussi pour tes mots si gentils.
      Je t’embrasse.
      Annie

  4. bonsoir chère Annie , mes bravos pour cette composition saisonnière où tes oiseaux se font la coure , j’ai la même pensée que toi , aux sons de ces gazouillis chantants , c’ est magnifique de les entendre , tu as su très bien les décrire , avec en plus ton humour , je t’ embrasse , excellente soirée

    1. Bonsoir chère Véronique,
      J’aime tant les oiseaux et il y en avait tant dans mon ancien jardin que j’ai apprécié cette recherche du nom de leurs chants !
      Ici il en arrive aussi peu à peu, quand nous aurons quelques petits arbustes je vais me régaler de nouveau !
      MERCI de tout cœur et bisous.
      Annie

  5. Chère Annie,
    Que de recherches as-tu fait pour retrouver ces chants d’oiseaux !!
    douce cacophonie !! Heureusement ,tu nous les a présentés dans une merveilleuse poésie!!…une vraie volière !!!
    Moi,j’ai un petit merle qui se pose chaque soir sur le grillage ! il s’y balance et puis repart
    Deux tourterelles se bécotent sur le fil de téléphone !! une vraie parade…de mon fauteuil ,je les regarde !! C’est pas bien ,mais leurs jeux amoureux est si joli !!!!…Elle fait des « chichis »…mais au bout de quelques minutes ,il conclut ,comme dirait Michel Blanc !
    Allez bonne nuit ! demain il va faire chaud !!!
    Gros bisous …Eliane

    1. Bonsoir chère Éliane et merci pour les petites histoires romantiques de tes oiseaux auxquelles j’assiste moi aussi !!!!
      J’aimerais bien en effet bâtir un autre poème de ce style !
      Merci pour tous ces compliments. Je t’embrasse.
      Annie

  6. Le chant des oiseaux épouse le printemps
    joie dans les arbres, babillements des haies
    tout est gaité, partage et trilles
    Je ne saurais affirmer qui est le plus bavard
    Mais le moins que je puisse dire
    C’est que chacun s’exprime
    la campagne s’enchante
    du bonheur saisonnier

    1. Bonsoir chère Annick,
      Le printemps des oiseaux c’est merveilleux ! Je ne pourrais me passer de leurs chants !
      Merci pour ce texte délicieux et mes amitiés.
      Annie

    1. Bonsoir Robert et merci d’être venu apprécier mes chants d’oiseaux !
      A bientôt chez vous.
      Bien amicalement.
      Annie
      PS : Je suis passée sur votre site mais je ne peux y mettre de commentaire, j’en suis désolée.

    1. Bonsoir chère Solange,
      Je te comprends car ils me manquent aussi mais ici ils se donnent le mot et ils arrivent ! Quand notre petit jardin aura plus d’arbustes je pense que je vais les retrouver fidèles au rendez-vous !
      MERCI et à bientôt chez toi.
      Amitiés.
      Annie

    1. Bonsoir Alezandro et merci pour cette aimable appréciation de cette doublette que j’avais travaillée en effet ! ( Second prix de poésie forme fixe à mon grand étonnement car je n’avais jamais envoyé de poème avant ! ). Depuis je participe autant que je le peux car c’est ainsi que l’on progresse en classique ! Je travaille aussi sur le forum Poésis.
      Bonne soirée et mes amitiés.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 5760 to the field below: