Le sonnet à rimes alternées de Flormed : Fanny.

fanny2

 

Fanny

L’éventail à sa main de gitane d’hier
Reflète les éclairs de son sourire d’ange.
Son regard spécieux rythme les vibrements
Du bel objet perlé qui frissonne sans cesse.

Pensez que cette nymphe au geste pur et fier
Ferait s’en régaler la divine phalange
Des saints et des pieux qui, leurs roucoulements,
Dédieraient, de bon cœur, à cette chanoinesse.

Le flamenco revit. Carmen, reviens, reviens !
Tu verras, de tes yeux, ton art en train d’éclore
Au jardin de Fanny sous le beau ciel français.

Oui, tu verras fleurir des gestes olympiens
Que n’eut jamais connus, de Cadix, le folklore.
Va, beauté, tu sauras recueillir le succès.

Flormed

Un grand merci à mon ami  Flormed  pour ce sonnet dédié à ma fille Fanny ! Elle et moi sommes très touchées.

14 réflexions au sujet de « Le sonnet à rimes alternées de Flormed : Fanny. »

    1. Bonjour chère Véronique et pardon pour le retard à répondre…
      Je te remercie pour notre ami au grand cœur et ma fille Fanny.
      Je t’embrasse et te dis à très vite !
      Annie

  1. Ole pour la danseuse
    De flamenco Fanny
    Ole pour le poète
    Et son sonnet chantant

    Je me sens bien chanceuse
    Car mon spleen est banni
    Annie es-tu prophète ?
    Bienvenu l’entre-temps !
    Amitiés

    1. Bonjour chère Marlène et un énorme merci pour tes mots !
      Je suis bien en retard pour mes réponses, la chaleur, la paresse, quelques petits soucis mais me voici tout de même !
      Tu es vraiment adorable !
      Je t’embrasse.
      Annie

  2. « L’éventail se déploie au son du flamenco
    Et la belle tournoie en un ballet fiévreux
    Fière en sa jupe bleue qui lui colle à la peau
    Déesse de l’Espagne, Carmen au corps de feu. »

    Je ne suis pas habituée à ces rimes là mais j’apprécie tout ce qui me permet d’apprendre un autre style plus puriste que le mien.
    Bisous Annie et bon w-e

    1. Bonjour chère Marie,
      Tu m’envoies un adorable quatrain et je mets tout ce temps pour te répondre, je suis impardonnable mais si ravie ! Ton cadeau est magnifique et me touche énormément.
      Je crois que j’ai des soucis avec ce que tu sais pour envoyer….
      Je t’embrasse.
      Annie

    1. Bonjour chère Sedna et merci de tout cœur avec retard mais il n’est jamais trop tard ne dit-on pas ?
      Le flamenco est bien plus difficile qu’on ne le pense je vois ma fille à l’œuvre depuis son adolescence, il faut de la mémoire, de la souplesse, de la coordination etc.. Elle l’enseigne maintenant avec un réel plaisir et moi J’ADORE !
      Amitiés.
      Annie

    1. Bonjour chère Solange,
      Flormed n’est pas avare de cadeaux de ce style ! C’est un réel plaisir que de lire ses œuvres et de travailler la poésie à ses côtés !
      MERCI et mes amitiés.
      Annie

  3. quelle jolie fille et charmante danseuse ….pas facile d’écrire ce poème !!
    Quand tu es triste ,regarde cette jolie jeune femme qui est ta fille ! Tu as un trésor !
    bisous
    Eliane

    1. Bonjour chère Éliane,
      Je te remercie pour Flormed et Fanny ! Tous les deux sont très performants chacun dans leur art.
      Oh oui j’ai de la chance d’avoir ma jeune fille devant les yeux presque chaque jour même derrière un écran !…
      Je t’embrasse aussi.
      Annie

    1. Je te remercie pour mon ami Flormed et pour Fanny toujours aussi passionnée de flamenco même si se sont les vacances pour elle, elle les mérite car elle travaille beaucoup tout de même.
      Bonne soirée à toute la famille !
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 7826 to the field below: