Le sonnet ïambique : Le silence des fleurs.

rose-pl

Le silence des fleurs

Je préfère conter les fleurs et leur silence
Plutôt que l’être humain
Quand il brasse de l’air avec cette insolence
D’indigne vieux gamin !

J’en cueille la beauté que leur tige balance
Pour me tendre la main,
C’est ma façon de fuir le laid, la violence
Qui croisent mon chemin.

Pardonnez quelques pleurs face au dernier pétale
D’une rose en chiffon ;
Elle avait oublié, l’innocente vestale,

Le nuage griffon,
Le puceron gourmand d’une beauté fatale
Et ce monde bouffon !

Annie

16 réflexions au sujet de « Le sonnet ïambique : Le silence des fleurs. »

    1. Bonjour chère Véronique et merci pour cette seconde lecture !
      Je te souhaite une douce journée et te dis à très vite, dans la soirée sans doute.
      Je t’embrasse.
      Annie

  1. poème de douceur dans un monde de brutes….Quelle est donc belle cette fleur couverte de rosée !!… ce silence reposant loin de la brutalité qui nous entoure !!
    Merci pour ce bouquet !
    je t’embrasse
    Éliane

    1. Bonjour chère Éliane et merci pour cet avis que je partage avec toi tu t’en doutes !
      Cette rose vient de mon ancien jardin ! Eh oui !….
      A très vite et gros bisous.
      Annie

  2. Oh que oui, mieux vaut admirer les beautés du jardin, la fraicheur d’une telle rose plutôt que d’écouter le verbiage des humains.
    Merci pour le lien de Christiana où je suis revenue, elle fait de magnifiques sculptures d’enfants effectivement !
    J’irai encore faire d’autres découvertes.
    Très bonne journée

    1. Bonjour Marine,
      Je te remercie et pour moi et pour mon amie si talentueuse chez qui on en s’ennuie pas ! Sa gentillesse est à l’égal de son talent aussi.
      Amitiés et à bientôt.
      Annie

    1. Bonjour Sedna,
      On comprend pourquoi la nature est plus source d’inspiration chez le poète que l’être humain qui nous déçoit beaucoup trop et cela de plu en plus… ! Il n’empêche que l’on ne doit pas loger tout le monde à la même enseigne fort heureusement !
      Je te remercie pour ta lecture et ton avis si juste.
      Amitiés.
      Annie

  3. Il me fut très facile avec un tel cadeau
    Ton sonnet iambique,
    De le faire aussitôt rimer au mot magique
    Je t’attends au rondeau

    A l’évidence alors il deviendra épique
    A défaut d’être beau
    Pour l’ardeur que je mets à l’art poétique
    Dont ta plume est flambeau

    A la lecture de tes vers, je vois un tableau de Claude Monet
    Amitiés

    1. Bonjour chère Marlène et encore MERCI pour ces deux quatrains mais il manque les tercets !!!! Je blague mais j’adore tes mots ! Si un jour ça te dis nous pourrions écrire à deux plumes comme avant ?… ! Je comprends aussi que tu ne le puisses tu travailles TOI !!!!
      Je t’embrasse.
      A bientôt.
      Annie

        1. Bonjour Marlène,
          Oui je comprends car je viens d’aller lire ce décalogue bien apprécié je te l’assure !
          Je te souhaite un excellent week-end et te donne rendez-vous quand tu le pourras ou voudras !
          Que tu es jolie sur ton avatar ! J’ai une amie qui n’arrive pas à mettre sa photo, comment as-tu fait je ne sais la guider…
          Je t’embrasse.
          Annie

  4. Hello Annie,
    Merci pour le compliment sur ma photo 🤗 pour la mettre j’avoue que j’ai fait plusieurs manips, d’abord il faut se connecter à ton site (donc il faut avoir un compte WordPress) »ensuite il faut aller sur le profil, puis illustration du profil, puis s’inscrire à nouveau sur Gravatar pour pouvoir télécharger sa photo et voilà ! J’avoue qu’il y a plus simple.
    Bonne journée 😚

  5. Bonsoir Marlène,
    Il fait si chaud que je ne peux dormir… Je vais donc pouvoir réécrire ce que tu as marqué pour mon amie de blog qui n’a pas réussi à mettre sa photo, j’espère qu’elle le pourra !
    Merci en tout cas d’être revenue. Chez toi j’ai trouvé comme une grande, ouf ! On est bien chez toi !
    Bisous.
    Annie

    1. Je te remercie du fond du cœur pour cette appréciation en ce qui concerne ce sonnet iambique ! Ah ces roses ! Elles sont le symbole de tant et tant de choses chez les poètes !
      MERCI et bisous chère Marie.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 9670 to the field below: