Le sonnet à refrains : La femme.

Sculpture de mon amie de grand talent, Christiana que je remercie !

La femme

La femme est la Beauté que l’ homme ne conteste,
Encor toute jeunette, étonnamment la craint
Quand il lui faut cacher en un servile écrin,
Ces deux trésors laiteux qui pointent sous sa veste.
La femme est la Beauté que l’homme ne conteste.

Le peintre la sublime et le manant la teste,
Le poète souvent pleure un alexandrin
Quand Rose elle se meurt à la fin d’un refrain.
Ayant bien faible voix mais courage d’Alceste,
Le peintre la sublime et le manant la teste.

Elle se vêt d’un rien pour plaire à son amant
Mais s’habille d’amour en devenant maman,
Son corps est ainsi fait, de vallons, de collines,
Elle se vêt d’un rien pour plaire à son amant.

Fragile dites-vous ? Mais voyez donc ses mains !
Elles ont travaillé sans peur des lendemains,
S’abîme leur velours, restent toujours câlines,
Fragile dites-vous ? Mais voyez donc ses mains !

Annie

26 réflexions au sujet de « Le sonnet à refrains : La femme. »

    1. Bonjour chère Maria,
      Je te remercie pour avoir pris de ton temps pour le relire ici !
      Bon dimanche je l’espère de tout cœur.
      Je t’embrasse.
      Annie

    1. Bonjour chère Solange,
      J’adore les sculptures de Christiana, héla celle que je possédais n’est plus, j’ai été bien maladroite et je m’en veux !
      Amitiés et bon dimanche.
      Annie

  1. poème en faveur des femmes…très bien observées !!! j’apprécie beaucoup car c’est dit avec respect !!
    jolie sculpture de ton amie…
    bises à toutes les deux

    1. Bonjour bien chère Éliane,
      Merci pour mon amie et moi !Je suis contente que tu apprécies !
      Bon dimanche et……………. à très vite !
      Je t’embrasse.
      Annie

  2. Quand Julien a chanté aux « Femmes je vous aime »
    Il ne savait qu’Annie un jour les rimerai
    Telles mines offrant précieux minerai.
    Je ris en choisissant la couleur de ma gemme ?

    Bonsoir Annie,
    Il est tellement beau ton sonnet à refrains qu’il a éveillé mon envie. Je termine ce que j’ai sur le feu… mais je le relis encore.. 5 ou 6 fois …L’illustration est aussi un bijou.
    Des bisous

    1. Bonjour chère Marlène,
      C’est un sujet à la mode mais je préfère le résumer car je crains que cela ne se retourne contre la femme encore et encore, à force d’insistance !!!!
      Merci pour tes lectures si judicieuses qui me réconfortent énormément !
      Je t’embrasse pour un excellent dimanche.
      Annie

    1. Bonjour chère Marie,
      J’aime rendre hommage aux femmes car elles le méritent, le classique permet d’avoir plus de doigté pour ne pas tomber dans les exagérations qui polluent les sentiments !
      Je t’embrasse pour un excellent dimanche.
      Annie

  3. Oh! Chère Annie, comme c’est beau et bien dit avec délicatesse.
    Je suis honteuse de délaisser ton blog à ce point, si tu savais comme j’aimerais retrouver du temps…
    À ma décharge, je délaisse aussi le mien!
    Il est temps que je prenne du recul car l’écriture devient obsessionnelle et harassante!
    Il ne faut pas de but ni de délai pour qu’elle reste un plaisir. Elle devrait être un plaisir gratuit.
    J’espère revenir bientôt sur les blogs de mes amis.
    Il y a tant de jolies pépites sur le tien!
    Je t’embrasse.

    1. Bonsoir chère Christiana,
      Ne sois pas honteuse surtout ! Les blogs ça occupe mais tu as d’autres activités en ce moment, c’est tout à fait normal et je le comprends !
      Tiens nous venons de manger une choucroute et bu de la bière belge ! Encore un joli souvenir…
      Merci encore et bises à vous deux.
      Annie

    1. Bonsoir chère Véronique,
      Merci pour lecture et compliment !
      Je t’embrasse et te souhaite une agréable soirée.
      A très vite sur le forum !
      Annie

    1. Bonsoir chère Sedna,
      J’adore cette sculpture et je suis heureuse de la voir au-dessus de mon poème , merci !
      Bonne soirée et bises.
      Annie

    1. Bonsoir chère Marie-Luce,
      Je vois que ton opinion est faite aussi en faveur de la femme et tu as raison ! Que ces messieurs se le disent !!!
      MERCI et mes amitiés.
      Annie

    1. Bonsoir chère Paradisiala,
      Quel plaisir de te relire, c’est gentil !Tu me gâtes aussi vraiment.
      A bientôt et mes amitiés toujours.
      Bises.
      Annie

    1. Bonsoir Gérard,
      Quel plaisir de retrouver ton humour ! Pas d’internet ? mon Dieu comment ferais-je si … ? !!! Je suis accro vraiment !
      A bientôt et bises à vous deux.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 1959 to the field below: