Le blason : La belle et la nuit.

La belle et la nuit

Mais que fais-tu ma belle
Innocente rebelle ?
Car je sais que la nuit
Tu calmes ton ennui
En quittant ta demeure
Si peu que le jour meure ;
Cours-tu le guilledou
Sans craindre l’amadou ?
Sais-tu que sous la lune
Caché parmi la brune
Se terre un loup-garou
Qui guette ton froufrou ?
Parfois je me réveille
J’imagine vermeille
Ta robe et tes atouts ;
J’ai peur des vieux matous
Ils ont la griffe habile
Car te sachant nubile
Ne mettraient pas longtemps
Pour voler ton printemps !
Quand le matin respire
Mon rideau je retire
Chouette, je te vois,
Je baisse alors ma voix…

Annie

26 réflexions au sujet de « Le blason : La belle et la nuit. »

  1. Bonjour Annie et merci pour ce ravissant poème troussé de main de maître (je ne mettrai pas « maitresse », je n’aime pas certains féminins.
    Un poème qui se lit avec bonheur, un peu comme une comptine. J’ai beaucoup aimé, un gros bisou.

    1. Bonjour Marie,
      Comme toi je déplore que certains termes mis au féminins gardent un sens péjoratif mais à qui la faute ? !!!
      Je te remercie pour cette agréable appréciation et je t’embrasse.
      Annie

    1. Bonjour chère Éliane,
      C’était une chouette chouette qui logeait devant ma fenêtre de cuisine ! Je la regrette comme tant d’autres choses !
      MERCI et gros bisous.
      Annie

  2. Ta belle est bien chouette
    Lorsqu’elle pirouette
    De nuit dans ton blason
    Son chant au diapason
    Accompagne ta rime
    Pour mieux qu’elle s’imprime !

    Bonjour Annie,
    C’est un blason frais et original, tous mes bravos.
    Bisous Marlène

    1. Bonjour chère Marlène,
      Il me faudrait bien en écrire d’autres ! J’en ai deux coquins mais je n’ose !!!!!
      Merci pour tes mots chaleureux et bisous d’excellent week-end.
      Annie

    1. Bonjour Pierre,
      Je ne sais si tu as connu l’atelier du blason sur Poésis ?
      Pourras-tu me donner l’adresse de ton blog par MP ?… Je ne l’ai plus hélas, si tu le veux bien !
      Merci et un excellent week-end.
      Annie

    1. Bonjour Gérard,
      Cela ferait trop de chouettes en effet ! Je lis que c’est un autre tour que tu fais, quelle chance ! Je suis encore bloquée ici… J’en vois le bout mais je suis encore embrochée comme une grillade jusqu’au 22…!
      A bientôt et bises.
      Annie

    1. Bonjour Sedna,
      Oui le blason en réalité parle des atouts de la femme mais en sous-entendu tu peux imaginer ce que tu veux ! Par contre la chouette était bien réelle !
      Je te remercie.
      Bon week-end.
      Annie

    1. Bonjour Alezandro et merci de passer sur mon blog !
      Oui je l’aimais bien cette chouette mais un jour elle est allée voir ailleurs, dommage !
      Bien amicalement.
      Annie

  3. Des mots doux pour dame chouette que je trouve si belle, solitaire, qui a sa place dans les contes, les légendes, les histoires de fées, merci pour ce joli poème Annie
    J’en ai sauvée une cet été avec mon fils dans la bergerie, prise au piège de la cheminée
    Bisous

    1. Bonjour Marine,
      J’ai toujours apprécié les oiseaux petits ou grands ! Avoir une chouette chez soi est un aubaine en effet !
      Chez nous c’est un pigeon qui s’est retrouvé dans notre cheminée ! Je ne te dis pas sa couleur une fois sortie ! J’ai toujours la photo !!!
      Amitiés et un excellent week-end.
      Bises.
      Annie

    1. Bonjour chère Véronique,
      As-tu connu le blason ? C’est une forme agréable aussi et je sais que ton imagination le rendrait magnifique !
      Je t’embrasse pour un excellent week-end.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 7918 to the field below: