Le sonnet français : Avril.

Avril

Le printemps bat son plein, oyez les herbes folles,
Le bourgeon qui s’éclate et les merles siffleurs…
Voyez de-ci, de-là, jaillir mille couleurs
Mariant l’harmonie au parfum des corolles !

L’amour est dans les prés, les talus, les gondoles
Qu’elles soient à Venise ou sur les rus charmeurs
Qui baignent les reflets de leurs saules pleureurs,
Libérant en courant des notes plus frivoles.

La nature est en fête, appelle le pinson,
Le coucou qui s’amuse à cacher sa chanson
Et le pigeon ramier tout fier de sa faconde !

L’hirondelle bientôt rebâtira son nid
Mêlant son savoir-faire à la terre féconde
Car c’est au mois de mai que le ciel nous bénit !

Annie

28 réflexions au sujet de « Le sonnet français : Avril. »

    1. Bonsoir Marie,
      Je te remercie pour ces mots tellement encourageants et flatteurs !
      Je t’embrasse aussi pour une belle soirée.
      Annie

    1. Bonsoir Gérard,
      J’ai bien fait car aujourd’hui et dimanche le soleil a montré son nez ENFIN !
      Merci pour ta lecture.
      Je t’embrasse.
      Annie

    1. Bonsoir Maria,
      Je te remercie pour ta lecture et ce si gentil commentaire !
      Je te souhaite une belle soirée.
      Je t’embrasse.
      Annie

    1. Bonsoir Robert,
      La musique ? C’est à mon fils qu’il faudrait s’adresser !!!
      Mais en effet comme ce doit être valorisant d’avoir un poème en
      musique !
      MERCI et mes amitiés.
      Annie

    1. Bonsoir chère Véronique,
      Merci pour tes mots si agréables à lire !
      Que les Muses m’en soufflent d’autres de ce style alors très vite !!!
      Je t’embrasse.
      Annie

    1. Bonsoir Annick,
      Merci, merci pour tes mots aussi, ils sont chantants et bien agréables !
      Je te souhaite une douce soirée printanière enfin.
      Amitiés.
      Annie

  1. Bonjour Annie.

    Ho ! le beau printemps que voilà. J’aime le reflet des saules et les notes frivoles que libèrent les rus en courant. Bravo.

    Bonne journée. Amitiés poétiques.
    Pierre

    1. Bonsoir Pierre,
      Un grand merci pour ton chaleureux commentaire !
      Je te souhaite une douce soirée égayée par le soleil couchant…
      Amitiés.
      Annie

  2. Comme ils sont beaux ces oeufs bleutés et panachés, je ne sais pas ici où les rouges-gorge en font, mais les rouge-queues sont bien moins discrets et j’espère des hirondelles comme l’an dernier, un peu plus tard sans doute.
    Il y a ici tant d’endroits pour construire des nids que je ne me fais pas de soucis, ils savent trouver des cachettes où nicher, en tout cas c’est super que ton époux leur fasse des nichoirs ainsi vous pourrez profiter de leurs allées et venues et peut-être des naissances et envols ! Je ne reste pas longtemps dehors vu le temps qui est exécrable!
    Merci Annie pour ce magnifique sonnet et la musique !
    Bisous et Joyeuses Pâques !

    le commentaire ne veut pas rentrer ?

    1. Bonsoir Marine,
      Je crois que tu sembles avoir du mal pour commenter ? Cela semblait avoir été résolu… A voir !
      En tout cas merci pour ta visite et tes mots sympathiques !
      Oui mon mari aime fabriquer et voir les oiseaux habiter ses nichoirs !!!
      C’est un bien joli spectacle.
      A bientôt avec mes amitiés.
      Bises.
      Annie

  3. Du cœur Jacques livrait une valse à mil temps
    Édith du sien chantait de voir la vie en rose
    Pour nous celui d’Annie appelle le printemps.
    Que les nôtres enfin quittent leur air morose.

    Bonjour Annie,
    Merci de continuer tes belles et douces prières enrimées qui semblent être entendues pour le moment.
    Très bon week-end de Pâques.
    Je t’embrasse

    1. Bonsoir chère Marlène,
      Tu me cites des chanteurs que j’aimais bien ! Comme je suis flattée de lire mon prénom à la suite de ces grands !!! Tu me gâtes…
      Je suis quelque peu en retard pour mes réponses je m’en excuse…
      Je t’embrasse.
      Annie

    1. Bonsoir Sedna,
      Je vois que toi également tu es sensible à ce besoin de soleil. J’en ai beaucoup souffert tout le temps de mon immobilisation avec quatre murs et le ciel gris pour horizon ! Je vais pouvoir revivre !
      Amitiés et merci !
      Annie

    1. Bonsoir Marie-Luce,
      Je souhaite que le dicton se trompe pour avril mais pas pour mai !!!
      Aujourd’hui j’ai pu faire quelques pas dans la nature !
      Quel bonheur…
      Amitiés.
      Annie

  4. J’ai pensé à toi et à une copinaute (qui ne vient plus sur les blogs) en mettant les photos de ce joli village près d’Agen mais je ne voulais pas te rappeler de mauvais souvenirs et j’en suis désolée Annie !
    J’ai perdu mon père que j’adorais assez jeune mais j’aime à me souvenir de lui dans les bons moments…
    Je te souhaite une très bonne journée avec plein de chants d’oiseaux !
    Bisous du petit matin

    1. Bonsoir chère Marine,
      Oh ne sois pas désolée, au contraire… Ce sont ces souvenirs qui vont venir les Muses ! un peu moins depuis quelque temps pour ce qui est du passé, il faut donc le réveiller… Même les poèmes tristes sont beaux !
      Je te remercie et je compte bien aller m’abreuver encore de tes reportages si agréables !
      Je t’embrasse.
      Annie

  5. Chère Annie,
    je suis impardonnable ! j’ai ignoré ton blog alors qu’un joli sonnet m’y attendait…!

    il me plait beaucoup ,plein d’espoir pour ce nouveau printemps !
    demain je célébrerai les nids !…. tout un programme !
    grosses bises

    1. Bonjour chère Éliane,
      Je te réponds tout de suite car je risque de ne plus voir ton commentaire, ce serait vraiment dommage je suis déjà souvent en retard pour répondre !
      MERCI du fond du cœur.
      Je t’embrasse.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 1045 to the field below: