Le sonnet français : Au bal du gai printemps.

Je dédie ce sonnet printanier à ma très chère amie Marlène car son bon cœur le mérite !

 

Au bal du gai printemps

Dans les champs de colza le soleil fait naufrage
Après avoir poudré les fleurs de mille tons :
Du bleu pour la pervenche et du jaune aux chatons ;
Chaque jour il reprend le fil de son ouvrage !

Primevères, coucous, acclament leur dorage,
L’élégante clochette ajuste ses boutons,
La marguerite offerte au regard des moutons
Enneige les prés verts d’un délicat mirage.

Accoudée au vieux mur, la glycine en panache,
Compagne d’un lilas, tel un vin de grenache,
Enivre la nature au bal du gai printemps.

Discret myosotis, au pied d’une églantine,
Applaudit en silence aux magiques instants
Quand la rose en bouton se montre un peu mutine !

Annie


26 réflexions au sujet de « Le sonnet français : Au bal du gai printemps. »

    1. Bonjour chère Marie,
      Tu auras ton tour aussi si je n’oublie pas mais on n’oublie pas des amies aussi fidèles !
      Je te remercie pour cette si gentille appréciation.
      Gros bisous à toi aussi.
      Annie

  1. le printemps chante au milieu de la nature !
    c’est très doux et me plaît beaucoup !

    bises printanières !

    PS. on devrait avoir un beau WE !! ça me sourit ! :))))

    1. Bonsoir Éliane,
      J’ai vu oui que ton week-end a été mémorable et c’est tant mieux !
      Je me doute que tu aimes ce genre de poème et tu as raison c’est plus joyeux !!!
      Merci et gros bisous.
      Annie

  2. J’ai reçu d’une amie en contemplant la toile
    Sur un sonnet en fleurs un hommage charmant
    Depuis je suis ailleurs, ses vers me désarmant,
    Mon cœur en fusion coule l’or d’une étoile

    Bonsoir Annie,
    C’est comme si tu m’avais offert un énorme bouquet de fleurs qui ne faneront jamais ! Ce sonnet est tout simplement magique et ton attention divine, je te remercie infiniment.
    Gros très gros bisous

    1. Bonsoir Marlène,
      Je suis particulièrement heureuse de t’avoir fait plaisir ! Il faut si peu pour donner le sourire, je suis également très sensible à chaque marque de sympathie…
      Merci pour ce charmant quatrain, tu parles en vers dirait-on, c’est magique !
      Moi aussi je t’embrasse fort.
      Annie

    1. Bonsoir Annick,
      Un grand merci pour cette strophe si chantante et qui me fait plaisir !
      Bonne et douce soirée.
      Amitiés.
      Annie

    1. Bonsoir Christiana,
      Le mois de mai est un mois que j’affectionne mais hélas depuis peu avec avril, tous deux me jouent des tours… La période des fleurs ne fait que commencer !
      A bientôt.
      Je t’embrasse.
      Annie

    1. Bonsoir Aliselle et merci de tout cœur !
      Cette glycine je l’avais dans mon ancienne maison, mais ici une autre est en train de pousser !
      Bonne soirée à toi aussi et bises.
      Annie

    1. Bonsoir Fabien et merci pour votre agréable commentaire !
      Je suis passée chez vous, je vais y retourner dès que possible, j’aime les photos et la poésie bien sûr !
      Bien amicalement.
      Annie

  3. ce que j’aime lorsque tu chantes la Nature. Une adorable attention que ton amie a , j’en sûre, bien apprécié.
    Bravo Annie. C’est superbe
    Gros bisous

    1. Bonsoir Martine,
      Moi aussi j’aime mettre la nature en poésie mais depuis mon changement de lieu cela m’est devenu plus difficile, pourquoi ? Je ne sais !
      Mon amie a vraiment apprécié, la suite le prouve !!!
      Merci encore chère Martine et gros bisous.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 4668 to the field below: