Le sonnet marotique : Après le foot, la femme !

Après le foot, la femme !

Quand le monde se meut autour d’un grand sujet
Ne s’agit-il de foot, dont la ligne de mire
Le classe en tout premier, tandis que l’on admire
La force masculine en son habile jet ?

Si je place en second celle qui fait l’objet
De l’œil concupiscent lorgnant son cachemire
C’est que l’expérience en matière de myrrhe
M’autorise à sourire en rognant mon budget !

« La femme est un trésor que l’homme ne conteste
Mais pourquoi faut-il donc que le manant la teste ? »
Avais-je écrit un jour à l’ancre de mon cœur… *

A lire du Ronsard, j’ai l’âme bien naïve ;
Car pour les jeux pervers je demeure rétive
Et je bois de l’amour dans un verre à liqueur !

Annie

* Je fais référence à mon premier recueil « A l’ancre de mon cœur »

9 réflexions au sujet de « Le sonnet marotique : Après le foot, la femme ! »

  1. Bonjour Annie. La femme comme sujet, ça me va, mais ne me parle pas de foot. Déjà je n’aime pas ce sport mais depuis qu’il est devenu affaire de gros sous, comme beaucoup d’autres sports d’ailleurs, je l’ai carrément pris en grippe. Alors oui, fêtons la femme, écoutons-la, aimons-la.
    Les femmes ont un certain bon sens je trouve : elles ont la bonne idée de grandir et de ne plus jouer à la baballe. LOL!
    Bisous du dimanche. Ne m’en veux pas mais le sport me sort par les yeux et l’été on est carrément obligés de le subir : tennis, foot, vélo et j’en passe…

  2. bonjour chère Annie, quel habile sonnet que tu nous as concocté avec brillance , j’ adore tes vers d’une belle réalité aux rapports de la femme , je suis comme toi poétesse et n’aime le foot ! bon dimanche , je t ’embrasse

  3. Mesdames j’ose m’insérer dans vos commentaires et vous dire que je suis d’accord Avec vous le sport en général est une plaie pour vous, ma femme me le dit à chaque fois que je regarde une émission (je dois me réfugier au sous sol)! Mais, comme vous le savez si bien on ne peut empêcher un cœur d’aimer…bon dimanche d’outre mer.

  4. dans les commentaires, c’est la révoltes des femmes contre le foot !! (rires)

    tu as déclenché une mini révolution !!! amusant !!

    mais faut bien que la gent masculine s’occupe ! hi hi
    bisous

    Eliane

  5. Assurément l’humour était le meilleur angle
    Pour un sujet souvent source de désaccords
    Entre la femme et l’homme, orgueilleux corps-à-corps !
    Je dirais simplement, c’est l’excès qui étrangle !

    Bonjour Annie,
    J’ai souri en lisant le titre de ton sonnet, puis j’ai pouffé en le lisant, enfin pour finir je me suis émerveillée de la justesse du ton et de la finesse des vers.
    Bravo l’artiste !
    Je t’embrasse

  6. Si la liqueur est bonne
    mieux vaut la boire avec modération
    quant au foot
    mon homme point n’en raffole
    ses passions sont ailleurs
    j’ose en goûter le meilleur !!!!!

    Bel été fleuri

  7. Bonjour Annie,

    Heureusement que mon mari n’est plus très intéressé par ce foot. Il regarde le tour de France. J’avoue que parfois je lui tiens compagnie car on découvre de magnifiques paysages.
    Un joli poème qui m’a faite sourire
    Gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 6813 to the field below: