Le sonnet irrationnel : J’aurais tant voulu…

J’aurais tant voulu…

J’ai prêté mon regard à tes yeux endormis
Espérant que d’en haut, cela te soit permis,
Parmi les spectateurs, d’asseoir un peu ton âme…

Cette petite fille, oh, la vois-tu danser,

Interpréter Chimène et manier la lame
Contre de faux bandits, en gestes gracieux
A tel point qu’une étoile a déserté les cieux
Pour voler au public la braise d’une flamme ?

Je veux que ce soit toi qui la fasses danser,

Que ton ombre s’invite en la voyant valser
Taper fort des talons en robe de gitane
Afin qu’un flamenco puisse enfin commencer !
C’est là que doucement, tu pourrais t’éclipser

Pour déposer l’amour au cœur d’une sultane…

Annie

22 réflexions au sujet de « Le sonnet irrationnel : J’aurais tant voulu… »

    1. Bonjour Marie,
      Ah Jean Ferrat comme j’apprécie ses chansons si poétiques, si belles !
      Merci pour ta lecture et ta gentille appréciation.
      Je t’embrasse.
      Annie

  1. Il la voit ta gitane en cela je suis sûre !
    Sûrement parce qu’âme à laquelle Dieu tend
    Tendrement une oreille, a tout ce qu’elle attend,
    Attendu que des siens se soigne sa blessure.

    Bonjour Annie,
    Un admirable sonnet irrationnel dans la forme et le fond autant dire qu’il a tout pour me plaire ! Et mon cœur de chrétienne ne doute une seconde que tes prières soient exaucées.
    Je t’embrasse

    1. Bonjour Marlène,
      Que Dieu t’entende chère Marlène car comme il aurait aimé la regarder danser cette petite fille qui lui manquant tant et tant.
      Merci pour tes paroles de réconfort que j’apprécie.
      Je t’embrasse.
      Annie

  2. Magnifique texte, très émouvant… et qui me touche beaucoup…
    Merci à toi aussi pour ton petit commentaire chez moi……(mêmesi tu m’appelles Marine!… MDR!!!!! )
    Gros bisous et très belle fin de semaine
    Aliselle

    1. Bonjour Aliselle,
      Merci pour ce charmant commentaire et merci d’avoir accepté mon étourderie !!! Ce doit être la chaleur !!!!
      Gros bisous aussi.
      Annie

  3. Ah, je ne suis pas déçue de ma balade sur le net !
    Rencontrer ta jolie Fanny…Qu’elle est jolie sous le regard émouvant de celui qui vous quitté en restant tout près de vous !!
    Beau sonnet irrationnel …
    bisous

    1. Bonjour Éliane,
      J’aime bien aussi cette photo de Fanny et pour une fois j’aime aussi ce poème qui avait jailli à la suite d’un spectacle qu’elle assumait l’été.
      Merci et gros bisous.
      Annie

    1. Bonjour Martine,
      Cette danse que pratique Fanny est magnifique, je suis fière d’elle comme l’aurait été son papy…
      Je t’embrasse.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 5533 to the field below: