La moyenne bergerette : La passion des papillons.

La passion des papillons

C’est la saison des papillons.
Les blancs, les jaunes et les beiges,
Devant mes yeux, tendres arpèges,
Font défiler leurs bataillons.

Parfois l’un deux un court instant
Vient refermer son éventail,
La clochette de mon portail
Retient son souffle et son battant.

C’est la saison des papillons.
Les blancs, les jaunes et les beiges,
Devant mes yeux, tendres arpèges,
Font défiler leurs bataillons.

Que j’aime voir en tourbillons
Danser leurs ailes sortilèges
Que je retiens dans tous les pièges
De mon filet à passions.

C’est la saison des papillons.
Les blancs, les jaunes et les beiges,
Devant mes yeux, tendres arpèges,
Font défiler leurs bataillons.

Annie

18 réflexions au sujet de « La moyenne bergerette : La passion des papillons. »

  1. Bonsoir Annie.

    Le vent souffle emportant les papillons sur ses ailes et toi… HO ! La vilaine tu les enfermes dans ton filet à passions. Hi hi hi. Magnifique j’aime merci pour ce beau partage.

    Amitiés. Bonne soirée

    1. Bonjour cher Pierre,
      Je te remercie pour ce gentil commentaire !
      Je ne peux encore pas mettre de commentaire chez toi……….. ! Dommage.
      Avec mes sincères amitiés.
      Annie

    1. Bonjour chère Marie,
      Merci d’être venue me lire en dépit de ta fatigue, il fait tellement lourd…
      Je t’embrasse pour une meilleure journée.
      Annie

  2. Bonjour Annie,

    Ravissant poème en hommage à ces fleurs ailées que sont les papillons. Très joli ce Vulcain que tu nous montres.
    Gros bisous très matinaux

    1. Bonjour chère Martine,
      Merci pour lecture et appréciation. Ce papillon était dans mon ancien jardin.
      Gros bisous à toi aussi.
      Amitiés.
      Annie

    1. Bonjour chère Véronique,
      Je te remercie d’être venu lire et apprécier cette modeste bergerette !
      Je t’embrasse aussi. Bonne semaine avec ton petit fils.
      Annie

    1. Bonjour chère Éliane,
      Merci pour ta lecture.
      Hier c’était supportable mais ce jour ça va chauffer !!!
      Je t’embrasse.
      Annie

  3. Je suis bien retard sur votre bergerette
    Madame ! Ô j’admirais d’une âme guillerette
    Ce très beau papillon posé sur la clochette
    Et ces vers en refrain que ta muse crochette.

    Bonjour Annie,
    J’adore les papillons alors ce poème ne peut que m’enchanter.
    Je t’embrasse bien fort

    1. Bonjour chère Marlène,
      Je suis bien en retard aussi pour répondre, l’été on vit au ralenti je crois !
      Merci pour ce si beau commentaire.
      Je t’embrasse fort aussi.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 4505 to the field below: