11 réflexions au sujet de « Le sonnet layé marotique : La cardabelle. »

  1. Bonsoir Annie,

    Comme c’est ravissant. Et puis le mot est fort joli: la cardabelle. Cela valait bien un poème.
    Bravo!
    Bonne pause et à bientôt ma chère Annie
    Bisous

  2. Coucou Annie
    Un très très léger rafraîchissement( allez! on y croit! de toute façon on nous prévoit une nouvelle fois de la grêle ici!!!)) alors je reprends le PC pour venir te faire une petite visite
    J’aime beaucoup moi aussi ces cardabelles…
    Mais que ta porte ne regrette rien: elles sont protégées car en voie de disparition… 😉
    Très belle journée à toi
    Bisous

  3. Tu as été très joliment créative pendant toute la période où j’ai été éloignée des blogs, je m’en réjouis pour toi, ta plume est si riche !!!

  4. Je ne connaissais pas dans mon humble tabelle
    Avant que par ta plume explose sa beauté
    Cette fleur des chardons : l’exquise cardabelle !
    Qu’on dit porte-bonheur en lieu caillebotté !

    Bonjour Annie,
    Je relis avec un très grand plaisir ce sonnet ravissant que je classe parmi mes préférés. Profite bien de ta pause, mais vite, reviens-nous !

  5. Coucou Annie et contente de te retrouver avec ce sonnet un peu mélancolique mais que j’ai apprécié après pas mal d’heures de voiture pour rentrer avec 2 jours d’avance (j’ai eu peur des bouchons du w-e). Ca fait du bien de se couper du net un peu, j’ai hautement apprécié même si je suis heureuse de retrouver mes amis poètes ou photographes.
    Gros bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 9296 to the field below: