Le sonnet caudé : Déjà l’automne.

Déjà l’automne 

Silencieusement se faufile l’automne
Recouvrant tous les monts de son manteau brumeux,
Tandis que sur les prés les nappes de cretonne
Préparent en secret les mets les plus fameux.

Dès le petit matin quand la fraîcheur étonne
L’on découvre ravis que les talus fumeux
Commencent à trahir le temps qui gueuletonne ;
L’entendez-vous croquer dans les buissons rameux ?

La noisette déjà veut qu’on la déshabille,
Elle aime à nous montrer la douceur de sa bille,
Dans le creux de la main va se pelotonner.

Calmons notre engouement à saisir la châtaigne,
C’est elle qui saura quand se déboutonner,
Nous risquerions à tort de crier oh la teigne !

Bientôt le champignon
Lèvera son chapeau pour saluer la mûre,
En n’osant s’approcher que de son doux murmure…

Fidèle compagnon,
Il a bon pied bon œil même sans son armure,
Mais il craint le gourmand autant que l’entamure !

Annie

20 réflexions au sujet de « Le sonnet caudé : Déjà l’automne. »

    1. Bonsoir Marie,
      C’est en Corrèze qu’est né ce poème dans une nature si belle que je t’imagine bien t’y promener avec tes toutous !
      Merci et gros bisous aussi.
      Annie

  1. Merveilleux automne
    qui demain s’enflammera
    aujourd’hui de ses fruits
    lentement s’embourgeonne
    régal d’une saison
    parfumant nos cuissons
    de ses croquantes noix
    et de ses chapeaux
    de champignons !

  2. Quand il est froid et bien ensoleillé
    L’automne a la beauté de l’arc-en-ciel
    Je déguste les bois aux tons de miel
    De mon regard toujours émerveillé.

    Bonjour Annie,
    Je suis en retard mais toujours autant admirative de ton talent !
    Gros bisous

    1. Bonsoir Marlène,
      Je suis aussi en retard, nous sommes en travaux dans notre chambre ! Ce n’est pas de la poésie, mais j’espère que ce sera romantique ensuite !!!
      Merci de tout cœur chère amie.
      Je t’embrasse.
      Annie

  3. Bonsoir chère Béatrice,
    Oui cette fois-ci l’inspiration fut innée face au bel automne !
    Merci pour ton aimable compliment.
    Je t’embrasse.
    Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 1941 to the field below: