Écho à Annie : Dans l’armoire d’antan par Roger Massé.

Merci à mon ami poète, très talentueux,  Roger Massé pour avoir écrit à ma demande un poème en écho à mon rondel  !

Dans l’armoire d’antan

Dans l’armoire d’antan
Aux entrelacs des jours
Il y a des reliques
Devenues inutiles
Des serments végétant
Des jamais des toujours
Des aveux des suppliques
Des phrases volatiles

Dans l’armoire d’antan
Il y a dispersées
Des photos racornies
Pigmentées de sépia
Des moments envoûtants
Des secrets à percer
Du doute qui fournit
De l’ombre à l’immédiat

Dans l’armoire d’antan
Demeurent calfeutrés
Des émois suspendus
Des sensations en friche
Des fragments de printemps
Des empreintes feutrées
Des paradis perdus
Dont le présent s’entiche

Dans l’armoire d’antan
Il y a des habits
Il y a des parures
Qui recouvrent des tares
Il y a du clinquant
Qui cache des phobies
Masque des déchirures
Sous forme d’avatar

Dans l’armoire d’antan
Il y a des tiroirs
Des classeurs des valises
Gorgés de souvenirs
Tronqués à chaque instant
De flous et de trous noirs
D’un passé qui s’enlise
Ignorant l’avenir

Dans l’armoire d’antan
Il y a des racines
Il y a des visages
À nos fibres liés
Des moments éclatants
De vie qui nous fascinent
En ouvrant des passages

Roger Massé

18 réflexions au sujet de « Écho à Annie : Dans l’armoire d’antan par Roger Massé. »

  1. Bonsoir Annie,
    Cette armoire ressemble à mes placards …
    un peu de tri serait le bienvenu …
    Mais on verra un autre jour … Et c’est ainsi que les années passent …
    Magnifique poème de ton ami !

    Bisous

    1. Bonsoir Éliane,
      Roger a un grand sens de l’observation que ce soit pour la nature humaine ou la nature tout simplement. J’apprécie sa poésie libérée moi qui ne me sens pas capable d’en écrire.
      Merci pour lui.
      Bisous.
      Annie

    1. Bonsoir Marie,
      Je comprends car à part Roger et quelques autres poètes ce n’est pas cette poésie que je préfère mais Roger est très doué et je connais ses poèmes au fond et au rythme époustouflants !
      Merci et bisous.
      Annie

  2. Dans l’armoire d’antan
    Belle amitié de plume !
    L’encre sur le papier
    Unissant vos deux muses
    Comme un souffle en chantant
    Fait hausser de volume
    Sans l’heur de pépier
    A voir les gents camuses.

    Bonjour Annie,
    Un immense bravo à ton ami Roger car ses vers ont séduit « ma précieuse » et lorsqu’elle rime en retour c’est qu’elle est ravie (à 2 exceptions près). Et sous ta prose, Annie, il y en a toujours !
    Je t’embrasse

    1. Bonsoir Marlène,
      Je ne sais si tu as déjà lu les poèmes de Roger, ils ont une force inouïe…..
      Je ne sais pas écrire en poésie libérée, lui si !
      Merci pour mon ami de plume.
      Je t’embrasse.
      Annie

  3. Que de choses dans une armoire, je ne pouvais l’imaginer..en tout cas il faut du talent pour dénicher toute cette prose. Tout va bien Annie pour répondre à ta question. La semaine prochaine direction Italie , voir Fabien, Amandine et le petit Andrea 13 mois hier.

    1. Bonsoir Gérard,
      Oui tu sa raison, Roger a du talent et sa poésie, un fond d’humanité intense…
      Merci et bon voyage, tu choisis bien l’endroit !
      Je t’embrasse.
      Annie

  4. Si les armoires ( remarque,les objets en général) pouvaient parler, elles en raconteraient des choses. j’ai beaucoup apprécié l’écho à ton poème.
    Bisous

    1. Bonsoir bien chère Martine,
      Merci pour mon ami Roger ! Plus d’étourderie, je suis magicienne !!!
      Je t’embrasse et te souhaite un excellent week-end.
      A bientôt.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 1635 to the field below: