Le sonnet élisabéthain : Difficile politique !

Merci à mon amie poétesse Maria pour sa belle mise en page de mon sonnet !

 

Difficile politique !

 

Lorsque chacun aura dressé sa barricade
Le monde vivra-t-il enfin comme il se doit ?
On a du pain, du vin, quelle est cette toquade
Qui nous pousse à vouloir lever le petit doigt ?

Depuis la poule au pot de notre roi si brave,
Voilà que l’on devient beaucoup plus exigeants !
N’était-il pas plus sain de manger de la rave
En laissant les rôtis à tous nos dirigeants ?

Plutôt que de baver face à la grande élite,
Ayons l’esprit heureux en pensant que demain
Elle devra lutter contre la cellulite,
En cela nous aurons un bon point en commun !

En préférant le jeûne à toute politique,
Que j’aime m’enivrer de verve poétique !

Annie

30 réflexions au sujet de « Le sonnet élisabéthain : Difficile politique ! »

  1. Un beau sonnet et surtout un beau pied de nez aux nantis. Le français c’est bien connu n’est jamais content… c’est dans nos gênes je crois. Mais cela dit, on peut comprendre la colère quand d’aucuns n’ont pas de toit et de quoi manger alors que d’autres vivent de nos misères. C’est là où ça ne va pas, ce n’est pas d’être pauvre qui est dur, c’est de savoir que si des gens sont devenus très riches c’est grâce à notre travail qui n’est que rarement reconnu. Je t’embrasse sur le joli sourire que j’ai eu en te lisant

    1. Bonsoir Marie,
      Je suis tout à fait en accord avec ton commentaire….
      Je suis contente de t’avoir fait sourire, il le faut par les temps qui courent !
      Je t’embrasse.
      Annie

    1. Bonsoir Béatrice,
      Je te remercie pour tes souhaits et commentaires intéressants !
      Pour toi aussi une belle soirée d’hiver !
      Je t’embrasse.
      Annie

  2. Bonsoir chère Annie,
    Si je savais écrire comme tu le fais si bien, je crois que mon poème ressemblerai à celui-là !..Je ne peux et ne veux rien y ajouter, c’est trop bien dit !!
    gros bisous…c’est gratuit, et ça ne blesse personne !

    1. Bonsoir Éliane,
      Tu sais écrire chère Éliane ! C’est la forme de l’écrit qui n’est pas la même !
      MERCI, tu me fais très plaisir en appréciant cette satire !
      Gros bisous.
      Annie

  3. Bonjour Annie,

    Très beau poème comme toujours. Une égalité de plume que j’admire beaucoup.
    De nombreux français sont dans la souffrance, la précarité et la misère. Mais surtout, je crois que ce qui fait sortir de ses gongs, c’est le mépris, la morgue, l’arrogance de ceux d’en haut. Cela n’a pas changé depuis des siècles, en dépit de la révolution française.
    Bravo pour ton sonnet
    gros bisous

    1. Bonsoir Martine,
      Comme toi j’en fais le constat, nous vivons mieux qu’avant mais ceci est relatif au vu de l’époque et de notre pays riche mais où l’inégalité s’aggrave de nouveau…
      Je te remercie pour ton témoignage et ton aimable commentaire.
      Gros bisous.
      Annie

  4. Avec un bel humour il est souvent possible
    De dénoncer en vers les faits pernicieux
    De notre monde moderne aux souterrrains vicieux
    Ta chute est un espoir si drôlement plausible !

    Bonjour Annie,
    Un sujet qui m’est très familer et que de ta plume tu éclaires avec une divine subtilité. Tous mes bravos.
    Je t’embrasse

    1. Bonsoir Marlène,
      C’est vrai que tu es une pro de la justice sociale et je t’approuve hautement et fortement… Alors merci pour cette appréciation qui me touche !
      Gros bisous Marlène.
      Annie

  5. Oh là j’aime ! Je suis maigre comme un clou, ayant si peu à mettre sous la dent, alors l’embonpoint des princes je m’en fous, mais j’adore ton humour qui donne à la vie un sens…
    Merci du poème et de la belle mise en page.

  6. J’adore ton sonnet Annie !
    Oui l’envie ne grandit pas les hommes, je sais que beaucoup ont du mal à boucler les fins de mois mais aller trop loin c’est affaiblir le pays, tout cela et les attentats en plus c’est bien triste en cette période de Noël…
    Amitié Annie

    1. Bonsoir Marine,
      Je n’avais jamais vécu une veille de Noël aussi triste au niveau social… Dieu sait pourtant que j’en ai vu d’autres… !
      Merci beaucoup chère Marine et bisous.
      Annie

    1. Bonsoir Gérard,
      Je te remercie d’avoir apprécié ce sonnet !!!
      Ici aussi c’est le froid mais nous avons eu du soleil aujourd’hui, je préfère le monde en couleurs tu sais bien !!!
      Je t’embrasse.
      Annie

  7. Ceux qui vocifèrent sur les ronds-points j’ai bien vu que dans l’ensemble ne sont pas ceux qui en ont le plus besoin, je déplore la casse et la haine, même si il est légitime de réclamer son du… Il faut raison garder… J’espère que chacun aura pris la mesure des demandes mais que le calme va revenir…
    Bisous Annie

    1. Bonjour Marine,
      Le calme est quelque peu revenu avec Noël et c’est tant mieux…
      Je hais la violence mais l’inégalité aussi… Notre monde perd ses valeurs c’est dommage !
      Amitiés et merci pour ton témoignage.
      Bisous.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 7529 to the field below: