Le sonnet irrationnel : Matin rose.

Aquarelle de mon amie  Marie-Luce .

Matin rose

Ce matin tout est rose au seuil de l’horizon,
Le ciel sur la terrasse éclaire ma maison,
J’accroche encore un songe aux branches d’une étoile…

Doucement le silence étouffe un bâillement…

Il est temps désormais de réveiller le poêle
Qui se met à ronfler, plus fort que de raison,
Vexé d’avoir dormi sur son propre tison !
A mon tour maintenant de dérouler la toile…

Je m’accorde un soupir, un dernier bâillement,

Une plume à la main, l’esprit en mouvement
Je pars, je suis émue, ah que l’heure est exquise !
J’en perds parfois le nord et le discernement,
Mais quand la Muse est là, c’est un enchantement,
Je suis telle une enfant devant une marquise !

Annie

20 réflexions au sujet de « Le sonnet irrationnel : Matin rose. »

    1. Bonjour Robert,
      Je suis contente de t’avoir apporté un peu de chaleur ! Moins 15 mon Dieu !!!! Mon fils connaît ça parfois au Luxembourg mais je n’y vais pas l’hiver !!!!
      Merci pour nous deux.
      Amitiés.
      Annie

    1. Bonjour Mahina,
      Tu as raison d’aimer le blog à Marie-Luce car j’ai vu de mes propres yeux ses aquarelles, elles sont très délicates… J’en possède deux auxquelles je tiens fort.
      Amitiés.
      Annie

    1. Bonjour Martine,
      Il est vrai que cet instant que nous avons le temps de savourer est propice à l’inspiration aussi, c’est souvent à ce moment-là que je commence à écrire en regardant dehors !
      Merci et gros bisous.
      Annie

  1. « J’accroche encore un songe aux branches d’une étoile »

    accroches-en beaucoup
    tes songes resplendissent
    dans le soir qui s’endort
    en sa tendresse rose

    accroches-en encore
    ta muse s’en inspire
    et à la tombée du jour
    réveillant les marquises
    fait danser ton enfance
    en sonnet harmonieux

    accroches-en toujours
    comme autant de sourires
    éclairant nos veillées

    ABC

    1. Bonjour Annick,
      Je vais essayer de suivre ton charmant conseil que j’ai pris plaisir à relire sur ton blog !
      Merci Annick et mes amitiés.
      Annie

  2. Poètes, allons voir si l’or d’Annie en rose
    Adoucit nos matins ? Ô ces vers lumineux
    Nous font sortir un temps de l’hiver si morose
    Pour nous croire au printemps d’un art vertigineux !

    Bonjour Annie,
    Je me suis accordé plusieurs jours pour apprécier ce sublime sonnet et le relire à souhait avec l’espoir qu’il fasse enfin sortir ma muse des bois ! Merci d’avance, mon amie !

    1. Bonjour Marlène,
      J’espère que ta muse est enfin sortie des bois car j’ai hâte d’aller lire ce qu’elle t’a soufflé ! C’est une dame un peu trop capricieuse désormais mais elle revient toujours !!!!
      Je t’embrasse et te remercie.
      Gros bisous.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 2872 to the field below: