La Bandollière : Renaissance.

Superbe photo de mon amie photographe Marie que je remercie.

 

Renaissance

Comme il doit être bon de se lever serein
Sans craindre l’avenir que l’on dit si morose
Et de pouvoir sourire à l’éclat d’une rose ;
Comme il doit être bon de se lever serein !

Comme il doit être bon de renaître au matin
Dans un concert d’oiseaux jaillis de l’aube rose,
Faisant danser ma plume et les mots d’une prose ;
Comme il doit être bon de renaître au matin !

Comme il doit être bon d’avoir un seul souci,
Celui qui pousse heureux près d’une primerose
Quand un nuage blanc au point du jour l’arrose ;
Comme il doit être bon d’avoir un seul souci !

Annie

26 réflexions au sujet de « La Bandollière : Renaissance. »

  1. Bonjour Annie,

    « Comme il doit être bon de humer les parfums
    De la terre qui s’éveille dans le soleil levant
    Dans le ciel les oiseaux pépient allègrement;
    Comme il doit être bon de humer les parfums. »

    J’ai du chemin à faire pour écrire aussi bien que toi ma chère Annie et je savoure tout particulièrement ce poème car il parle de ce qui me touche le plus au coeur : la nature.
    Je t’embrasse.

    1. Bonjour Marie,
      Voici la correction en classique :

      « Comme il doit être bon de humer les parfums
      Du jour qui se réveille en plein soleil levant
      Dans le ciel les oiseaux pépient allègrement;
      Comme il doit être bon de humer les parfums. »

      Voilà c’est tout et tout le reste est parfait ! Tu vois qu’il ne te manque que très peu… Ce chemin chez toi serait tout petit à franchir !!!!
      Merci Marie et gros bisous.
      Annie

  2. chère Annie,
    Comme il doit être bon de ne pas avoir de souci !!!
    Ce n’est pas toujours le cas !
    Ton poème est très tendre, il me plait beaucoup !
    Et la rose superbe !
    bisous

    1. Bonjour Éliane,

      Je te remercie et pour moi et pour Marie qui est une excellente photographe et poétesse aussi !
      Je t’embrasse pour un très bon dimanche.
      Annie

  3. Comme il doit être bon en vers de composer
    Divins alexandrins à faire seoir ses pairs !
    De rimes embrasser sans commettre d’impairs
    Pour offrir du bonheur et l’art d’en disposer.

    Bonjour Annie,
    Une bandollière sublimissime dont les éclats ont éclairé ma muse qui a montré quelques vélléités ce matin en écrivant mon commentaire.

    1. Bonjour Marlène,
      Ne sois pas inquiète tes capacités d’écriture sont excellentes et très profondes !
      Merci par conséquent d’apprécier toujours mes vers chère Marlène et de m’en offrir d’autres !
      Je t’embrasse et te souhaite un excellent dimanche.
      Gros bisous.
      Annie

    1. Bonjour Béatrice,
      Merci d’apprécier toujours et encore mes poèmes !
      Bon week-end à toi qui va être excellent, j’en suis certaine !
      Gros bisous.
      Annie

    1. Bonjour Robert,
      Le souci dont je parle est une FLEUR !
      Mais tu as raison, pas d’inquiétude l’autre viendra sans qu’on le prie !!!!
      Bon dimanche et amitiés.
      Annie

  4. C’est superbement écrit et c’est vrai comme ce doit être beau, et bon de se lever avec tant de bonheur au coeur !
    Et la rose de Marie est très belle, elles vont fleurir bientôt, je vois les boutons se former ici !
    Merci pour ton aimable commentaire au bord de mon chemin

    1. Bonjour Marine,
      Je te remercie pour Marie et moi !
      Ce matin il fait soleil après une triste journée de pluie, c’est bon à prendre ! Mon jardin prend allure peu à peu.
      Amitiés.
      Annie

  5. Une magnifique photo de Marie (les gouttes d’eau sur cette rose sont du meilleur effet – J’adore !) et un merveilleux poème. Bravo pour cette superbe collaboration…. A quand la prochaine. Amitiés à toutes les deux 🙂

    1. Bonjour Jean,
      Merci pour nous deux car oui Marie a beaucoup de talent !
      Oh il y aura bien une prochaine du moins je le souhaite !
      Bien amicalement.
      Annie

    1. Bonjour Mahina,
      Le souci dont je parle est une jolie fleur mais l’autre oublions-le !!!
      Merci et mes amitiés. Merci pour Marie !
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 3769 to the field below: