Le sonnet français : Un an déjà…

Un grand merci  Maria  pour cette mise en page de mon sonnet !

Un an déjà…

Je tends à oublier que sous l’herbe folâtre,
La flamme d’un amour poursuit un long chemin
Pour atteindre un Éden, où la rose carmin,
Peut côtoyer sans crainte un lilas violâtre.

Il suffit qu’une fleur attise à nouveau l’âtre,
Et ranime le feu qui couvait sous l’ormin,
Le souvenir du coup déroule un parchemin
En y couchant l’espoir que mon âme idolâtre…

Dans ce coin de verdure, il dort mon animal,
Dont le petit berceau, pour enrayer le mal,
S’est recouvert de mousse et de bruyère rose.

Mais c’est la giroflée, au parfum si charmant,
Qui de par sa couleur a réveillé ma prose
Pour un nouvel hommage au petit cœur dormant…

Annie

22 réflexions au sujet de « Le sonnet français : Un an déjà… »

  1. Souvenir de Caly poignant et inspiré
    A jamais double effet au coeur de sa maitresse
    D’amour et de chagrin qui se languit mais tresse
    D’un sublime sonnet son voeu de soupirer

    Bonsoir Annie,
    Les jours se suivent et se ressemblent niveau inspiration alors je te souhaite que ça dure ! Ta plume étincelle comme toujours en douceur et en élégance .
    Je t’embrasse

  2. Bonjour Annie,
    Je sais, comprends et suis émue par ce très bel ode à ton amour de Caly. Il est heureux car il ne souffre plus et te sait près de lui. Que c’est dur de perdre un petit animal auquel on a donné tout son amour et qui nous a donné sans compter le sien en retour.
    Je t’embrasse fort.

    1. Bonjour et bon dimanche Marie,
      Je crois que si toi tu ne comprenais pas….! Combien nous les aimons nos petites bêtes… C’est si difficile de les quitter.
      Je t’embrasse.
      Annie

    1. Bonjour Marine,
      En ce moment ce sont en effet les giroflées qui le recouvrent… Je l’ai tant aimé ce chien…
      Merci Marine.
      Je t’embrasse.
      Annie

    1. Bonjour Éliane,
      Oui tu as raison, nous avons cette possibilité de faire revivre par le souvenir…
      Bon dimanche et gros bisous.
      Annie

  3. A propos de peinture mon fils est peintre comme l’était ta maman, et aussi mon beau-frère ainsi qu’un de mes neveux, j’ai toujours aimé dessiner mais je n’ai pas continué aquarelle, encre de chine ou sanguine… J’aime beaucoup aller voir des expositions mais en ce moment j’ai plus de mal à aller en ville…
    Merci Annie et bisous

    1. Merci Marine d’être revenue ! Si j’adore la peinture, hélas, je n’ai pas hérité de ce don !!! Vous êtes donc une vraie famille d’artistes ! Mon fils joue de la musique classique et ma fille est danseuse !
      Je t’embrasse.
      Annie

  4. Je me souviens… l’année dernière, à la remise des Prix de La Roche sur Son, tu n’étais pas bien du tout… un hommage bien émouvant ! A bientôt peut-être… bises à toi.

    1. Bonjour Daniel,
      Oh oui ! Depuis heureusement j’ai ma petite Orane ! Il a bien fallu, je ne me remettais pas… Avec les toutous on peut à la rigueur les remplacer même si l’on oublie pas, la preuve !
      Merci de tour cœur.
      A samedi ? Je t’embrasse.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 1253 to the field below: