Archives mensuelles : juin 2019

Balade à Madère, suite…

Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage,

Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,

Et puis est retourné plein d’usage et raison,

Vivre entre ses parents le reste de son âge !

Joachim du Bellay

Glose à partir du quatrain de Joachim du Bellay, suite…

Obliger l’habitude à quitter sa prison

Tel ce grand voyageur affrétant son navire,

Qui s’enfuit jusqu’à Rome alimenter sa lyre

Et puis est retourné plein d’usage et raison…

Balade à Madère, suite…

Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage,

Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,

Et puis est retourné plein d’usage et raison,

Vivre entre ses parents le reste de son âge !

Joachim du Bellay

Glose à partir du quatrain de Joachim du Bellay, suite…

Il est bon quelquefois de changer d’horizon,

D’adopter d’un ailleurs la nouvelle coutume,

Endossant d’un ami le curieux costume

Ou comme celui-là qui conquit la toison,

Annie

Merci à Marie pour m’avoir donné le nom de cette superbe fleur : L’Érythrine « crête de coq »

Promenade à Madère…

Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage,

Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,

Et puis est retourné plein d’usage et raison,

Vivre entre ses parents le reste de son âge !

Joachim Du Bellay

Glose premier quatrain

Ah combien j’aimerais quitter mon paysage

Oublier quelque temps ce jardin larmoyant,

M’échapper en contrée où rit le flamboyant ;

Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage !

Annie