Le rondeau : Rondeau pour un poète.

 

Rondeau pour un poète

Je vous aimerais davantage
Si vous m’écriviez un rondeau,
De voir le ciel et l’hirondeau,
N’est-ce pas là bel avantage ?

Mais non cela n’est pas chantage !
Si vous me faisiez ce cadeau,
Je vous aimerais !

Qu’il serait bon ce doux partage
L’encre, la plume et le landau !
Soulagez-moi de mon fardeau,
J’habite au tout dernier étage !
Je vous aimerais…

Annie

24 réflexions au sujet de « Le rondeau : Rondeau pour un poète. »

  1. Un appel qui j’espère serait entendu… je ne t’écrirais pas de rondeau car je ne sais pas faire mais le coeur y est et tant pis si tu ne m’aimes plus (sourire bien sûr).
    Ca danse cette supplique! Bisous amicaux

  2. Il est bien rond, il est bien beau
    J’ai envie en boucle d’écrire
    Sur ton délicieux rondeau,
    Oh deux ailes ! Je file en haut !

    Bonjour Annie,
    C’est frais, c’est léger mais loin d’être facile cet exercice-là, voilà pourquoi de mon côté j’en ai très peu alors je multiplie les bravos.
    Je t’embrasse

    1. Bonjour Marlène,
      Merci de cet enthousiasme que tu manifestes à chacun de mes écrits, même le plus modeste !!!
      Je t’embrasse aussi !
      Annie

  3. Bonjour Annie,

    Hélas pour moi point de Rondeaux
    Mais pour vous plaire des ronds d’eau
    Sur la berge de la rivière
    Lancer quelques cailloux dans l’eau
    C’est là tout ce que je sais faire !

    Gros Bisous à Toi et bel Eté

    Dominique

    1. Bonjour Dominique,
      Je te remercie de tout cœur !
      Pour toi aussi un très bel été !
      Quant à écrire un rondeau, oh si tu sais !!!
      Je t’embrasse.
      Annie

    1. Bonjour Robert,
      J’écris d’abord, je cherche ensuite l’illustration mais ce n’est pas facile, je n’ai pas ton don !!!
      Amitiés Robert.
      Annie

  4. Vit-il là-haut ce poète qui saurait répondre à tes attentes ?
    Je crois que j’en aurais le vertige, quand l’ascenseur est en panne il ne reste plus que le vol des mots finalement !
    Bises Annie

    1. Bonjour Marine,
      Je n’aime pas non plus les étages, j’ai le vertige ! Je préfère le plancher des vaches !!!
      Merci Marine.
      Je t’embrasse.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 4094 to the field below: