Archives mensuelles : mars 2019

La Bandollière : Renaissance.

Superbe photo de mon amie photographe Marie que je remercie.

 

Renaissance

Comme il doit être bon de se lever serein
Sans craindre l’avenir que l’on dit si morose
Et de pouvoir sourire à l’éclat d’une rose ;
Comme il doit être bon de se lever serein !

Comme il doit être bon de renaître au matin
Dans un concert d’oiseaux jaillis de l’aube rose,
Faisant danser ma plume et les mots d’une prose ;
Comme il doit être bon de renaître au matin !

Comme il doit être bon d’avoir un seul souci,
Celui qui pousse heureux près d’une primerose
Quand un nuage blanc au point du jour l’arrose ;
Comme il doit être bon d’avoir un seul souci !

Annie

Le sonnet français : Entre deux feux.

 

Entre deux feux…

Je regrette le Sud, mes rêves d’innocence
Déposés au berceau par la main d’un marin
Dont les graines d’amour au sol de la Provence
Firent germer la fleur sous un ciel azurin ;

Car si la fleur poussa dans la magnificence
D’une terre bénie entre rire et chagrin,
Chacun bousculant l’autre en son adolescence,
Ils noyèrent hélas le cœur d’un boute-en-train….

Et si je pleure aussi la gentille Bretagne,
Ne pensez que d’un rien j’en fais une montagne,
De ce pays d’Armor je n’ai plus qu’un vieux nom…

Quand je me rends là-bas déposer ma prière
Pensant au triste sort à qui j’avais dit non !
J’y vois deux feux follets dorant un cimetière…

Annie

Le sonnet français : Entre deux feux.

Entre deux feux…

Je regrette le Sud, mes rêves d’innocence
Déposés au berceau par la main d’un marin
Dont les graines d’amour au sol de la Provence
Firent germer la fleur sous un ciel azurin ;

Car si la fleur poussa dans la magnificence
D’une terre bénie entre rire et chagrin,
Chacun bousculant l’autre en son adolescence,
Ils noyèrent hélas le cœur d’un boute-en-train….

Et si je pleure aussi la gentille Bretagne,
Ne pensez que d’un rien j’en fais une montagne,
De ce pays d’Armor je n’ai plus qu’un vieux nom…

Quand je me rends là-bas déposer ma prière
Pensant au triste sort à qui j’avais dit non !
J’y vois deux feux follets dorant un cimetière…

Annie