Archives mensuelles : février 2020

Sonnet curtal à deux plumes : Cher Valentin.

 

BLOG EN PAUSE

 

Merci chère Marlène  pour avoir composé avec moi ce sonnet curtal à l’occasion de la saint Valentin !

Merci à Christiana pour m’avoir permis d’emprunter sa superbe sculpture !

Cher Valentin

Ô mon doux Valentin, je te supplie aimante,
N’attends pas le rappel sur un calendrier,
Car c’est dans l’imprévu que l’amour s’agrémente.

N’entends-tu pas le cœur de ta fidèle amante
Qui ne bat que pour toi, tel un fier destrier,
Galopant à l’assaut de ta rive clémente ?

De l’aube au crépuscule escaladons le temps,
Sans cesser en chemin de cueillir nos instants
De tendresse.

Dans notre beau jardin nous avons tant de fleurs ,
Le bonheur ne s’achète, emballé de couleurs,
Il se tresse !

Marlène et Annie

Le Roundel : Jeunesse solitaire.

Jeunesse solitaire

Ai-je donc inventé ces jours de solitude
Qu’alors je remplissais en plein cœur de l’été
De rêves fabuleux liés à l’habitude ?
Ai-je donc inventé ?

Légère et court vêtue, en toute honnêteté,
Je berçais vaillamment ma tendre quiétude
Et m’offrais au plaisir d’un soleil entêté !

Ses doigts industrieux prenant de l’altitude
Tricotaient mon bonheur et ma belle santé
Tandis que j’enfilais sa douce servitude…
Ai-je donc inventé ?

Annie