18 réflexions sur « Le sonnet layé : Les émois du matin. »

  1. Oui Annie, les jardins s’éveillent doucement et nous renaissons nous aussi avec eux. Puissions nous enfin vos les beaux jours arriver et avec eux toutes les émotions que nous procure Dame Nature, la magicienne qui fait de certains instants des petits coins de paradis. Je t’embrasse.
    P.S. Je ne sais ce qui se passe mais tes deux dernières newsletters sont passées direct dans mes spams. Heureusement que je regarde

    1. Bonjour Marie,
      J’espère que tu va bien ? Quel printemps ! ! Il n’y a que la nature qui se régale…
      Mon fils a changé de serveur, je pense que ça explique le problème…
      Merci et gros bisous.
      Courage.
      Annie

    1. Bonjour Béatrice,
      Je te remercie et je suis désolée par ce petit problème !
      Bonne journée de printemps pour toi !
      Merci et gros bisous.
      Courage.

  2. Ta flèche de soleil est vraiment bienvenue
    Au moment où plongée au fond de la noirceur
    Me dépouillant qu’à n’être une optimiste nue
    Ta plume éblouissante au mal est défroisseur !

    Bonjour Annie,
    Tes poèmes sont pour moi des présents qui n’ont pas de prix car source de réconfort inépuisable lorsque ma muse me laisse sur le carreau. Par chance je t’ai, toi !
    Je t’embrasse bien fort

    1. Bonjour Marlène,
      Eh bien je n’aurais jamais pensé recevoir de si beaux compliments, je suis émue car je n’ai pas été habituée à autant de tendresse…. ( A part par mon époux !)
      Merci et gros bisous.
      Courage.

  3. Lentement l’éveil
    épanouit l’alentour
    de quelques subtils changements
    parant Dame Nature
    Confinés mais yeux ouverts
    ne laissons pas germer le printemps
    sans lui offrir un regard d’amant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *