La Schaltinienne : Simple bonheur.

Simple bonheur

 

J’ai connu le bonheur de la grande aventure
Dès que juin préparait tous les feux de l’été,
Celui de la Saint-Jean clamant sa Majesté,
Où celui de juillet pour son investiture !

Je me revois encor face au joyeux départ,
Excitée à l’extrême en bouclant la ceinture
D’un destrier plus fier qu’un rapide guépard !

Grand Sud-Ouest me voilà ! chantonnait ma pensée,
Tandis que mon toutou de la vitre baissée

Sans le savoir mimait, girafe et léopard !

Annie

24 réflexions sur « La Schaltinienne : Simple bonheur. »

    1. Bonjour Marie,
      Oh oui qui aurait pensé un jour être obligé d’avoir un passeport pour aller promener son chien à quelques centaines de mètres !
      C’est grave…
      Merci et gros bisous.
      J’arrive, j’arrive, mais je me sens un peu dépassée, les mails affluent…
      Annie

  1. Quelle culture en poésie Annie !
    Merci pour ce morceau plein d’allant, mais moi qui n’aime pas voir le temps passer trop vite, je me dis qu’en juin, si tout va bien (…) on sera peut-être un peu plus serein… pour soi et pour les autres

    1. Bonjour chère Marine,
      Comme toi je n’ai qu’une hâte, retrouver ce printemps et les hirondelles !
      Nos voyages restent exceptionnels et rares, donc on n’en souffre pas, mais le cœur vole dès qu’il fait beau vers un souvenir ou un ruisseau !
      Je t’embrasse.
      Annie

  2. C’est si simple en effet le bonheur mon Annie
    Bien dommage qu’il faille en être démuni
    En un terrible sort nous ayant tous puni
    Comme pour nous guérir de l’orgueil la manie ?

    Bonjour Annie,
    Poème et photo en totale harmonie, tu nous transmets deux belles rasades de joie de vivre et c’est un médicament bien efficace pour revigorer notre bonne humeur.
    Je t’embrasse

    1. Bonjour Marlène,
      Je te souhaite un dimanche aussi joyeux que celui de cette balade en photo et poésie !
      Je t’embrasse et et remercie !
      Annie

    1. Bonjour Béatrice,
      C’est ce que j’aime dans les photos, le sourire est voulu, mais il demeure éternel, nul ne peut deviner si l’on est triste ou pas !!!
      Bon dimanche et bisous.
      Annie

    1. Bonjour et bon dimanche Gérard,
      J’espère que tes voyages ne te manquent pas trop ? Celui que nous devions faire au Lux au bout de …………huit ans est annulé ! Ça c’est dur…
      Je t’embrasse.
      Annie

    1. Bonjour et bon dimanche Marie-Luce !
      Je fais du mieux possible avec mes mots et ma nostalgie !
      Je te remercie et te souhaite un bon dimanche à deux !
      Annie

  3. Bonjour Annie,

    Ce poème est bien évidemment très beau ! Tu me connais, je ne suis pas dithyrambique, mais je ne sais pas comment tu arrives, pour chacun de tes poèmes à attendre l’excellence. BRAVO ! !

    J’ai souri au dernier vers, je voyais bien Ton toutou !

    Gros bisous Annie
    Dominique

    1. Bonjour Dominique,
      Oh merci d’avoir imaginé mon toutou ! C’était un autre, hélas, mais toi et moi nous le savons que leur petite vie est bien trop courte…..
      Bon dimanche et gros bisous Dominique.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *