Hommage à Jean Ferrat.

 

Hommage à Jean Ferrat

Comment donc a-t-on pu te censurer, Ferrat,
Toi qui chantais la France et ta belle montagne ?
Des bruyères d’Ardèche aux genêts de Bretagne,
Ta voix est un cristal venu de Baccarat !

Un frisson me parcourt au mot de Potemkine,
Et je pense aux marins dont je connais le sort,
Tristes mais valeureux, en un dernier essor,
Ils ont bravé la peur et la houle mesquine…

Ah j’aime à t’écouter quand ton cri de douceur
Réveille mes matins, dans leur brume tragique ;
Pour secouer ma plume à l’âme nostalgique,
Tu remplaces ma muse, ô tendre envahisseur !

J’aurais aimé plonger dans ton torrent de larmes
Afin de recueillir des fruits de passions
Pour nourrir mes quatrains de tout nouveaux scions,
Rien de tel que d’ouïr tes plus chaudes alarmes.

Que serions-nous sans toi, l’homme aux mille chansons,
Qu’une horloge arrêtée entre égoïsme et trouille
Lorsque la saison pleure en regardant sa rouille
Car elle se souvient des étés polissons ?

En ayant trop d’amour à donner en partage,
Il t’a fallu chanter, non pour passer le temps,
Mais en tant que témoin de multiples printemps,
C’est moi qui désormais t’offre un modeste hommage !

Que ne suis-je Brassens, Aragon ou Prévert !
J’aimerais te conter mon rêve le moins sage,
En t’ouvrant, s’il le faut, les pans de mon corsage,
Je suis cet avenir qui marche à découvert !

Puisqu’il me faut déjà clôturer mon poème,
Je t’appelle au secours, car ton cœur est si grand,
Pour me souffler un vers au parfum enivrant,
Un parfum délicat de fleurs et de bohème…

Annie

26 réflexions sur « Hommage à Jean Ferrat. »

  1. Quel bel hommage à Jean Ferrat et comme il me manque ! J’ai tant et tant écouté ses chansons qui m’ont accompagnée une grande partie de ma vie. Il me semble que tout les idéaux ont disparu avec lui. Merci ma chère Annie pour tes mots réconfortants.

    1. Bonsoir Christiana,
      Merci à toi chère et belle amie que j’admire pour tes tas de raisons !
      Écouter Jean Ferrat, le « fiancé », de toutes ces jeunes filles que nous étions me fait du bien en ce moment…
      Bon courage pour la suite et croisons les doigts !
      Je t’embrasse.
      Annie

  2. Bonjour Annie, c’est un magnifique poème que tu as écrit en hommage à un de mes chanteurs préférés. J’ai tant pleuré quand il est parti car j’aimais profondément cet homme fier, peu causant et qui savait aimer la nature et le dire à travers ses textes.
    J’aimais aussi beaucoup la chanson « je vous aime », que je te suggère d’écouter si toutefois tu ne la connais pas.
    Il aimait sa montagne, il aimait la vie, il aimait les autres mais pas les medias et ça, c’est un plus dans la liste de ses talents.
    Je l’écoute souvent et un jour je lui consacrerai un poème comme je l’ai fait pour Brassens, Aznavour, Raymond Devos, des grands qui ont été les amours chanteurs de ma vie. Merci Annie, je t’embrasse

    1. Bonsoir Marie,
      Comment peut-on ne pas aimer Jean ? Il en avait dit des vérités qui sont celles du bon sens ! On manque d’hommes tels que lui !
      Actuellement je l’écoute de nouveau car je connais quasiment toutes ses chansons… Nous nous sommes mariés sur « Que serais-je sans toi  » !
      Merci pour ce beau commentaire en partage et courage pour la suite !
      Gros bisous.
      Annie

  3. Magnifique ! Annie, ta plume a trouvé les bons mots pour que ce poème soit vibrant de beauté, de nostalgie et d’amour. Je suis certain que Jean Ferrat doit aimer ton hommage et qu’il doit le déclamer et le chanter la-haut ! Toute mon amitié t’accompagne…

    1. Bonsoir Daniel,
      Je souhaite ce que tu me dis si gentiment car il avait bon cœur aussi !
      Bon courage à vous deux.. .
      A quand désormais ? Tour est annulé ! C’est triste…
      Amitiés poétiques.
      Annie

    1. Bonsoir Béatrice,
      Comment ne pas avoir le frisson en écoutant cette belle voix ? Cette capacité est un don de Dieu…
      Merci et gros bisous.
      Annie

    1. Bonsoir Annick,
      Merci pour ce très beau compliment !
      Je te souhaite un excellent……………. confinement ? Oh non! une belle soirée.
      Amitiés.
      Annie

  4. Il me touche toujours autant, nous avions aimé aller à Entraigues, mettre nos pas dans les siens, en ce joli village et participer en son nom à la fête de la musique, prendre part au banquet de son bistrot La montagne il y a déjà plusieurs années, merci Annie

    1. Bonsoir Marine,
      Oh quelle chance tu as eu là !
      Nous avons eu celle de voir de loin Félicien et ses amis tout près du terrain de boules !!!
      Nous avons pris un verre dans le café et j’ai pu rêver qu’il était encore présent !
      Merci et bisous Marine.
      Annie

  5. Superbe hommage à ce chanteur dont les chansons ont traversé l’Atlantique et m’ont rejoint au temps du début de ma vie d’adulte

    1. Bonsoir Robert,
      Et oui moi aussi je l’écoutais beaucoup jeune fille, et on se cachait à l’école pour que les religieuses en nous entendent pas !!!
      Amitiés et courage !
      Annie

  6. Un poète qui chante, un chanteur de poèmes
    Monsieur Ferrat était bien un artiste à part
    Lui rendre un tel hommage est divin
    de ta part
    Pour mieux nous rappeler l’air de tous ses noèmes.

    Bonjour Annie,
    Je suis sous le charme et de tes rimes et de ce grand Monsieur alors c’est dire si mon bonheur est intense. Merci je vais pouvoit combler de nombreuses heures d’oisiveté grâce à toi.
    Je t’embrasse

    1. Bonsoir Marlène,
      Comment ne pas fondre en l’ écoutant ? Il est indémodable et je me demande ce qu’il aurait pensé de ce qui nous arrive, lui si sensible si intelligent ?
      Nous manquons de tels chanteurs désormais…
      Je t’embrasse.
      Annie

    1. Bonsoir Marie-Luce,
      Je vois tu toi également était « fan », ce que nous ne disions pas à l’époque !!!
      Merci Marie-Luce et mes amitiés.
      Annie

    1. Bonsoir Mahina,
      Quand on a connu Jean (et les autres ! ) on devient difficile pour écouter bien des chanteurs !
      Merci pour ce témoignage et bisous.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *