Le sonnet à kyrielle : Fin de confinement.

Fin de confinement

Il souffle dans mon cœur un vent de liberté
Depuis que le printemps quitte sa houppelande
Pour fleurir les genêts qui poussent sur la lande ;
Mais quand pourrai-je enfin rejoindre leur fierté ?

La foule des oiseaux semble se concerter
Devant un frais buisson dont la belle guirlande
Vient choir au cœur de la tulipe de Hollande ;
Mais quand pourrai-je enfin rejoindre leur fierté ?

Il pleut des papillons, des confettis de lune,
Autour de mon jardin croulant sous sa fortune ;
Mais quand pourrai-je enfin rejoindre leur fierté ?

Une rose a souri, une abeille s’envole
Afin de retrouver un iris plus frivole…
Mais quand pourrai-je enfin rejoindre leur fierté ?

Annie





22 réflexions sur « Le sonnet à kyrielle : Fin de confinement. »

  1. C’est très beau Annie cet ode au printemps qui nous manque dans la mesure où on ne peut guère aller loin pour en respirer les parfums et en savourer les couleurs.
    Tu en as marre du confinement et je suis dans le même cas même si avec les chiens je peux faire deux sorties par jour exactement comme avant puisque je ne sors pas de ma commune et que je ne rencontre pas âme qui vive durant ces balades.
    Ce qui est dur c’est l’incertitude quant à la date où on pourra retrouver notre chère liberté.
    Je t’embrasse. J’ai posté aujourd’hui sur By Marie et Sensorielle

  2. Bonjour Annie ce sonnet est magnifique une belle ode au printemps mes bravos j’adore
    Oui espérons que bientôt nous serons libre mais que cela devient de plus difficile à supporter, il nous faut tenir bon , courage
    Bon et doux dimanche je t’embrasse

    1. Bonsoir Béatrice,
      Je te remercie de tout cour !
      Oh oui que tout cela est pénible… Et y aura-t-il un Pasteur nouvelle génération pour nous sortir de là ?
      Je t’embrasse.
      Annie

  3. Quand ce maudit virus nous aura deserté
    Pour retrouver le trou dont il n’aurait dû poindre
    Et que tous ses effets seront réduits au moindre
    Nos coeurs pourront enfin rejoindre leur fierté

    Bonjour chère Annie,
    Un poème grandiose dans une forme que j’adore quand le message est fort ça reste bien en tête alors l’oeuvre est parfaite !
    Gros bisous et bon week-end

  4. Des confettis de lune, quelle belle image ! nous attendons tous cette fin de pandémie mais je crois qu’il faut encore être très prudent sur la date définitive.. Merci pour ce texte magnifique

  5. Bonjour Annie,

    C’est magnifique!
    Ce confinement, pour ceux qui sont en appartement, est certainement plus contraignant que pour ceux, comme moi, qui ont un jardin. Quelle bouffée d’oxygène!
    Oui, nous allons bien bien que ma nièce et son copain nous aient inquiétés. Contaminés par un couple d’amis ils ont attrapé ce Covod 19. Mais ils sont à présent guéris. J’espère que tout va bien pour toi et le tiens.
    Prends soin de toi.
    Gros bisous

  6. Jardin bonheur
    chante avril
    premières naissances
    iris, rose blanche
    déjà s’inclinent
    jonquilles et tulipes
    bruissement d’ailes
    frôlement papillon
    sur l’arbre une trille
    au loin le coucou
    Dame Nature
    ouvre le chemin
    vers nos lendemains

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *