Sonnets à kyrielle avec un ami poète, suite et fin !

 

Une valse à trois temps


Ha! Madame merci, votre obstination
Me redonne l’espoir car à travers la danse
Mon corps retrouvera sa grâce et son aisance
Vous montrant que mon cœur est plein de passion.

Et je pense déjà, c’est une obsession,
Sur vos lèvres, cueillir cette belle substance
Qui viendra redorer toute mon existence
Vous montrant que mon cœur est plein de passion.

Mais prenez donc ma main qui n’est point égotiste,
Car je n’ai qu’un désir c’est d’entrer sur la piste
Vous montrant que mon cœur est plein de passion.

Cette valse à trois temps, oh charmante prouesse
Nous tiendra enlacés, merveilleuse promesse
Vous montrant que mon cœur est plein de passion.

Capricorne

Tendre hiver

Emportez moi, Monsieur, dans cette valse tendre,
Ainsi que deux flocons, dansons sur nos hivers,
Recousons notre vie à l’endroit à l’envers !
Le grand froid plus jamais ne viendra nous surprendre !

Nos cheveux seront blancs, mais nous saurons apprendre
A vivre à petits pas sur un autre univers,
Celui qui nous conduits à cultiver les vers ;
Le grand froid plus jamais ne viendra nous surprendre !

Je serai votre muse et vous, fier cavalier,
Vous m’offrirez ce bras fort et hospitalier.
Le grand froid plus jamais ne viendra nous surprendre !

Et le ciel bénira nos heures de satin
Quand votre œil, mon ami, se fera plus mutin !
Le grand froid plus jamais ne viendra nous surprendre !

Annie

20 réflexions sur « Sonnets à kyrielle avec un ami poète, suite et fin ! »

  1. Bonjour Annie,

    Te dirais-je, que ton « Tendre Hiver » me tira des larmes tant sont beaux tes vers ?
    Oui, je l’avoue et te le dis: ton « Tendre Hiver » me tira des larmes !

    Je t’embrasse très fort et te souhaite une belle semaine (si possible !)
    Dominique

    1. Bonjour Dominique,
      Avec le temps la nostalgie fait couler quelques larmes, je sais !
      Merci pour ce doux commentaire et gros bisous Dominique.
      Annie

    1. Bonjour Marine,
      Je te remercie car oui, je me suis bien amusée avec cet ami si talentueux que je remercie au passage !
      Je t’embrasse.
      Annie

    1. Bonjour Béatrice,
      Merci pour tes fidèles lectures et tes commentaires toujours si gentils ! Hélas je ne peux plus poster chez toi… On me met : Redirection… J’attends car j’espère que cela va renter dans l’ordre.
      Je t’embrasse.
      Annie

  2. C’était un très beau duo dont le final se termine par une danse. J’aime évidemment ce genre de poésie très classique comme je ne sais pas faire, elle me fait penser à ce que j’apprenais quand j’étais enfant, des rimes d’un temps révolu mais si belles à lire et à entendre. Bravo à vous deux.

    1. Bonjour Marie,
      Oh merci pour nous deux ! Tu ne sais pas faire car il faut apprendre les règles, mais ton style d’écriture est exquis voyons !
      Je t’embrasse pour un excellent week-end.
      Annie

  3. J’aurais fort apprécié d’avoir un amoureux
    Amoureux à m’écrire un poème sans crainte
    Crainte de ressentir des regrets douloureux
    Douloureux pour les mettre en place de l’étreinte

    Bonsoir Annie,
    De nouvelles félicitations très enthousiastes à partager avec Capricorne. Je me suis vraiment régalée de vos élans en kyrielles !
    Gros bisous

    1. Bonjour Marlène,
      Si tu le veux on jouera un jour aux amoureux !…
      Merci de tout cœur pour tes commentaires toujours si élogieux !
      Je te souhaite un excellent week-end.
      Bisous.
      Annie

    1. Bonjour Véronique et merci pour ce « régal » qui nous honore !
      Je t’embrasse pour un excellent week-end.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *