Le Rondinet : Confinement.

 

Confinement

Le temps s’écoule, monotone,
Nous n’allons plus à travers prés
Pour y cueillir dans les fourrés
La violette qui s’étonne
De voir déjà les feux sacrés !
Le temps s’écoule…

On rêve alors des cieux dorés
Se mirant dans l’eau qui moutonne…
En attendant on se cantonne
A caresser les chats fourrés !
Le temps s’écoule…

Annie

24 réflexions sur « Le Rondinet : Confinement. »

  1. Bonsoir Annie magnifique et tristesse aussi entre les mots merci c’est un magnifique poème
    Douce nuit je t’embrasse

  2. Ça sent la rotrouenge après ce rondinet
    Dont j’ai savouré chaque vers impliquée
    Puisque l’oisiveté autant me chagrinait
    La reprise me semble encor plus compliquée !

    Bonsoir Annie,
    De circonstance ton charmant rondinet, bien sûr il me touche infiniment.
    Gros bisous

    1. Bonjour et bon jeudi Marlène,
      A force de répondre à reculons je m’y perds mais me voici enfin pour te remercier chaleureusement chère Marlène !
      Je t’embrasse fort.
      Annie

  3. Bonjour Annie,
    Combien ce « Rondinet » d’où émane la tristesse est parlant. C’est exactement cela !
    Quant à ce « Beauminet » qui est splendide, je présume que c’est le tien ?

    Je t’embrasse Annie et t souhaite le meilleur Week-end possible.
    Dominique

    1. Bonjour Dominique,
      Ce chat est celui qui appartenait à ma belle fille Luxembourgeoise, hélas il n’est plus…
      Merci Dominique et gros bisous.
      Annie

  4. demain, mon département sera déconfiné mais il n’y a pas de quoi pavoiser car la menace est toujours présente.. ce moment particulier nous a fait apprécier la nature, le ciel, la lecture… le temps s’écoule mais cette impression de moins vite fait parfois du bien. ton texte est une ode de douceur !

    1. Bonjour Sedna,
      Pardon pour le retard à te répondre ! A l’heure de ce poème j’avais quelque peu le cafard !!!
      Merci pour lecture et appréciation !
      Amitiés.
      Annie

    1. Bonjour et bon jeudi Marine,
      On circule en effet actuellement et l’on se sent un peu plus libres, mais seulement un peu ! Vivre dans la trouille n’est pas sain…
      Amitiés et bises.
      Annie

    1. Bonjour et bon jeudi Marie,
      L’espoir fait vivre dit-on, mais ça ne sera pas pour tous et comme tout le monde je le déplore…
      Merci et gros bisous Marie.
      Annie

    1. Bonjour et merci Gérard !
      En Vendée ? Quand tu y seras ce sera très bon signe !
      Alors je croise les doigts !
      Je t’embrasse.
      Annie

  5. Bonjour Annie,

    J’aime lorsque tu joues avec les mots. Un très joli poème qui nous permet de patienter joliment.
    Bises pluvieuses ( après seulement une journée d’arrêt)

    1. Bonjour Martine,
      Ah tu as relevé !!!
      Je t’embrasse sous le soleil enfin, et presque dans un retour à la normale, presque !…
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *