Le sonnet marotique : Printemps.

 

Printemps

Le temps est revenu de voir s’ouvrir les roses,
De gagner les bosquets où les amants fidèles,
S’en vont main dans la main guetter les hirondelles,
Où cueillir du bonheur, maintes dentelles roses.

Adieu les jours frileux ! Adieu tristes névroses !
Bientôt refleuriront les belles muscadelles,
Nous n’aurons plus besoin d’allumer les chandelles,
Car les jours seront longs au pied des primeroses !

Les matins sont en or, les cieux sont diamants,
Oh mois des mariés que vous êtes charmants !
On se doit d‘être heureux au son des campaniles.

Voici venir aussi les plus belles chansons
Qui, sous les feux du ciel, bénissent les moissons
Mêlant leur voix profonde aux notes juvéniles.

Annie

20 réflexions sur « Le sonnet marotique : Printemps. »

  1. Ainsi dépeint au fil d’un sonnet marotique
    Ton printemps nous distille en soupçon délicat
    A celui de la rose un parfum érotique
    Je n’en ai point laissé, pas même un reliquat !

    Bonsoir Poétesse,
    Quand tu rimes aussi majestueusement il faut bien te conférer le titre avec la majuscule ! J’en suis encore tout éblouie.
    Bises

    1. Bonsoir Marlène,
      Merci, merci, pour ces encouragements à poursuivre notre poésie classique !
      Je te souhaite une douce soirée.
      Je t’embrasse,
      Annie

  2. Un printemps si joliment décrit en poésie..malheureusement pour les mariages, il va falloir patienter avec ce satané virus qui traîne ses guêtres partout !

    1. Bonsoir Sedna,

      Oui ce printemps n’est pas ordinaire hélas mais la nature ignorant le confinement nous a fait la grâce de poursuivre sa magie !
      Amitiés.
      Annie

  3. Bonjour Annie,

    A lire tes vers si aériens et si beaux, nous en oublierions presque que plane encore sur nous le dévastateur fléau . Pouvoir l’oublier ne fut-ce qu’un instant et humer le parfum de tes roses quel plaisir ! Merci .
    Je t’embrasse et te souhaite un bon Week-end
    Dominique

    1. Bonsoir Dominique,
      Oh oui, oublier un peu en respirant le parfum des fleurs ! mais hélas on n’est pas encore sortis de l’auberge !
      Gros bisous quand même et merci !
      Annie

    1. Bonsoir Marine,
      Ils ont derrière nous en effet, car là il fait très chaud pour ce week-end que je te souhaite agréable !
      Je t’embrasse et te remercie.
      Annie

    1. Bonsoir Marie,
      Merci de tout coeur !
      Tes photos de fleurs dépassent les miennes haut la main !!! A chacun se dons !
      Gros bisous.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *