La Rotrouenge : Les fleurs.

 

 

Les fleurs

 

Oh quel plaisir de voir s’ouvrir les fleurs,
Car de cela jamais je ne me lasse !
Celles des champs aux multiples couleurs,
Vont par instinct où le vent se prélasse…
J’aime les fleurs.

Dans les jardins chacune est un bonheur
Pour le regard qui doucement se pose
Sur l’une ou l’autre, afin de rendre honneur
A leur beauté qui parfois se repose…
Vive les fleurs !

Chaque bouton fait naître le désir
Qu’il s’ouvre enfin pour ôter les œillères.
Ah qu’il est bon de pouvoir le saisir
Ce pur joyau, dont la nature est fière !
Bonjour les fleurs !

Lys ou jasmin, arum majestueux,
J’aime vous voir naître dans ma parcelle !
Et si le temps devient tumultueux,
Je crains toujours que l’un d’eux ne chancelle !
Ô pauvres fleurs !

Annie

22 réflexions sur « La Rotrouenge : Les fleurs. »

  1. Je découvre cette forme de poésie et je me précipite sur le net pour trouver des indications… Merci de nous faire découvrir de nouvelles mises en bouche de tes mots toujours soyeux et charmants.

    1. Bonsoir Sedna,
      Et celle-ci n’est qu’une variante ! Il y a beaucoup de possibilités !
      Merci de ta fidélité et mes amitiés.
      Annie

    1. Bonsoir Béatrice,
      Je suis en retard pour répondre et je ne peux toujours pas passer chez toi ! Je vais essayer comme chez Véronique via internet !
      Je te souhaite un excellent week-end.
      Gros bisous.
      Annie

  2. Je ne connais pas le mot rotrouenge mais me voilà plus savante maintenant. Jolies lignes en hommage à ces beautés qui fleurissent en nos jardins. Elles sont toutes superbes Annie et j’ai le même rosier de la couleur de ta première photo.
    Je n’ai jamais pu en revanche avoir le moindre arum, ils ne tiennent pas et pourtant j’ai la main verte.
    Bisous et merci pour cet hommage aux fleurs

    1. Bonsoir Marie,
      Je n’avais jamais eu autant de beaux arums, je n’en revenais pas moi -même !
      Merci pour ton témoignage et mes bisous.
      Bon week-end.
      Annie

  3. Des fleurs :

    Des fleurs à toute heure
    Pour ensoleiller la vie
    Les peurs et les envies

    Des fleurs pour leurs couleurs
    Qui égayent les cœurs
    Clin d’œil au bonheur

    Des fleurs pour leur senteur
    Touche discrète d’une présence
    Baume des solitudes et absences

    Des fleurs en honneur
    Pour ce qu’elles évoquent
    Quelle que soit l’époque

    Tout simplement des fleurs
    Des fleurs !

    1. Bonsoir Gérard,
      Toutes ces fleurs sont de mon jardin ! Il a fallu trois ans pour tout recommencer ! Mais en plus petit…
      Bon week-end sur la pelouse !
      Je t’embrasse.
      Annie

  4. Tu les aimes beaucoup mais elles te le rendent
    Chaque jour inondant ton jardin de beauté
    S’offrant à ton regard sans même barboter
    Pour que tes rimes d’or de leur éclat transcendent.

    Bonjour Annie,
    Ah mais là voici cette sublime rotrouenge que j’attendais tantôt, tu nous offres un magnifique bouquet de fleurs, milles mercis.
    Gros bisous

    1. Bonsoir Marlène,
      Oui je vois que tu suis bien le programme toi aussi !!!
      Merci pour tout, lecture, commentaire et ces mots toujours agréables à recevoir !
      Je t’embrasse.
      Annie

  5. Bonjour Annie,
    Bonjour Annie,
    Ah quel beau poème ! (Je ne sais pas ce qu’est une Rotrouenge, mais je vais aller de ce pas combler cette lacune) et quelles belles fleurs l’accompagnent. Elles sont splendides. Aucun peintre quel que soit la grandeur de son talent, ne peut rivaliser avec la Nature. Que le Seigneur fît bien les choses !!
    Je te remercie pour tes souhaits de Bonne Ascension et j’en fais de même te concernant.
    Je t’embrasse
    Dominique

    1. Bonjour Dominique,
      Je suis contente que tu apprécies ce poème et mes fleurs !
      Pour la Rotrouenge il existe plusieurs variantes, je te le dirai si tu le souhaite avec plaisir !
      Je t’embrasse de nouveau !
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *