Le sonnet marotique : Fin d’été.

 

Huile sur toile d’Yvette ma maman

 

Fin d’été

Les enfants sont partis, voici venir l’orage,
Le soleil, fier vainqueur des vacances d’été,
A roussi la campagne et son décolleté
Où coule désormais un délicat moirage.

Le tonnerre à nouveau laisse éclater sa rage,
Ramène une fraîcheur dont la sobriété
Pousse encor à chérir la tendre oisiveté
Qui baigne son ennui dans le creux d’un mirage…

La fontaine s’est tue au grand dam des oiseaux,
Guettant à qui mieux mieux le floc de quelques eaux
Lorsqu’une courte averse amorce sa reprise.

Dans la moiteur du soir, l’ombre avance à grands pas,
Invite la nature au tout dernier repas,
Celui d’une saison qui déteste la brise….

Annie

18 réflexions sur « Le sonnet marotique : Fin d’été. »

      1. Bonjour Robert,
        Merci mais je ne me trouve pas talentueuse du tout !!!
        Dommage maman ne peint plus depuis le décès de papa…
        Bon week-end !
        Annie

  1. Bonjour Annie. Le genre de poème que j’adore, tu dois t’en douter et ta maman a bien du talent en tant qu’artiste peintre.
    Je quitte WP comme tu as dû le voir si tu es passée sur By Marie. Plus de possibilité d’envoyer une newsletter depuis ce site car pas d’abonnement, sauf si on y poste mais on peut me mettre dans les favoris ou suivre le flux RSS si tu connais. Pense à changer mon lien sur ton site. Le titre reste à peu près le même avec un mot en plus (By Marie Photographies) et l’url est saisi dans ce commentaire que je dépose chez toi. Gros bisous.

    1. Bonjour Marie,
      J’ai changé le lien mais il va falloir me pardonner si je t’oublie du coup car j’ai la tête ailleurs comme tu le sais ! Tu m’enverras un petit rappel à l’ordre !!!
      Merci pour tout et gros bisous.
      Annie

  2. Je ne sais si déjà tu l’avais lu mon mot
    Réponse à ton billet sous mon dernier poème
    Sans rien savoir de l’oeuvre en guise de pommeau
    J’avais interprété d’avance le beau thème.

    Bonjour chère amie,
    Tu écris en peinture ou tu peins avec des mots, je l’ai déjà dit milles fois mais c’est tellement vrai ! C’est pour cela que ta plume est si particulière. Je vois toujours une toile d’un des célèbres impressionnistes prendre forme quand je lis tes vers.
    Gros bisous, bonne soirée

    1. Bonjour Marlène,
      Quel beau commentaire chère Marlène que je suis loin de mériter; mais je prends pour avoir ce jour ma dose de bonheur !!!
      MERCI du fond du cœur.
      Gros bisous.
      Annie

  3. Je t’ai répondu, je ne sais pas si tu me parlais du vin des coteaux de Gascogne car plus au sud il y a le Madiran, chez nous et le Pacherencq, excellent vin liquoreux
    Bises Annie

    1. Bonjour Marine,
      Hélas je ne reconnais plus le nom du vin, mais son goût je ne l’ai pas oublié !!!
      Amitiés et bises. Merci d’être passée de nouveau !
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *