Le sonnet ïambique : Le silence des fleurs.

 

Le silence des fleurs

Je préfère conter les fleurs et leur silence
Plutôt que l’être humain
Quand il brasse de l’air avec cette insolence
D’indigne vieux gamin !

J’en cueille la beauté que leur tige balance
Pour me tendre la main
C’est ma façon de fuir le laid, la violence
Qui croisent mon chemin.

Pardonnez quelques pleurs face au dernier pétale
D’une rose en chiffon
Elle avait oublié, l’innocente vestale,

Le nuage griffon,
Le puceron gourmand d’une beauté fatale
Et ce monde bouffon !

Annie

16 réflexions sur « Le sonnet ïambique : Le silence des fleurs. »

  1. Coucou Annie. On te sent un peu désabusée à travers ce beau poème en hommage aux roses et il y a de quoi. Notre pauvre monde ne tourne plus rond et les gens de plus en plus dingues, violents, méchants, sans respect pour les autres.
    J’ai beaucoup écrit sur mes propres désillusion mais je n’ai plus de site et pas trop envie de reprendre WP pour en créer un nouveau.
    Gros bisous et merci pour tes messages privés.

    1. Bonjour Marie,
      Je constate comme tant d’autres que notre monde devient de plus en plus fou et violent. Il faut s’accrocher à ce que la nature nous offre de pus beau !
      Merci et gros bisous.
      Annie

  2. Chacun doit maintenant trouver une chapelle
    Intime et bienfaisante en soin de recueillir
    Les soucis, les chagrins du moment puis cueillir
    Comme toi d’une rose un air qui t’interpelle.

    Bonjour Annie,
    Tu as bien raison d’aimer les fleurs car elles te le rendent bien en inspirant ta muse d’un sonnet merveilleux.
    Bises et bon week-end

    1. Bonjour Marlène,
      Je te remercie et te donne raison ! Ne quitte pas ta chapelle car j’aime m’y rendre aussi !!!
      Bon dimanche mon amie et gros bisous.
      Annie

  3. Les fleurs ont déjà et le sont encore mes sujets préférés en photographie quand elles sont accompagnées d’un si beau poème je suis comblé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *