Le Rondel : Triste épisode.

Triste épisode

Quand un ruisseau devient torrent,
On voit prier la verte osmonde ;
Il rage, il fume, et puis émonde
Bois et taillis, c’est effarant…

Devenu fou, vociférant,
Il cesse d’être calme et monde ;
Quand un ruisseau devient torrent,
On voit prier la verte osmonde…

Non satisfait, en conquérant,
Dans le village il vagabonde,
On dirait une fin du monde ;
Même le ciel part en courant,
Quand un ruisseau devient torrent !

Annie

18 réflexions sur « Le Rondel : Triste épisode. »

  1. A force de se croire les rois
    Les hommes ont choisi leur destin
    Et plus le temps avancera
    Plus catastrophes il y aura.

    Un beau poème Annie, qui hélas parle d’épisodes de plus en plus récurrents et qui continueront à l’être. Je pense que nous sommes dans un mouvement irréversible et que quoi que l’on puisse faire maintenant, il est trop tard pour sauver notre planète. Ca me déchire le coeur. Je t’embrasse mon amie

    1. Bonjour Marie,
      Je te remercie, et hélas, je pense que tu as raison ! mais gardons espoir nos jeunes gens qui sait ont d’ores et déjà compris cette leçon !
      Je t’embrasse.
      Annie

  2. Le dérèglement climatique s’affirme et le béton qui règne en maître partout entraîne toutes ces catastrophes. Ton texte joliment dit révèle une fois de plus combien cette année a été dure ..

    1. Bonjour Sedna,
      L’alerte été donnée depuis longtemps mais l’argent et le confort rapide primaient avant tout… Est-il trop tard ? Oui pour ceux qui sont partis.
      Amitiés.
      Annie

  3. Bonsoir Annie bravo pour ce poème qui relate bien toutes ses catastrophes climatiques le responsable l’homme sans contestation encore bravo magnifique
    Passe une excellente soirée je t’embrasse en espérant que tes soucis s’arrange mes amitiés

    1. Bonjour Béatrice,
      Merci de tout cœur.
      Je vais tout à l’heure pour mon intervention, je suis dans mes tout petits souliers !
      Gros bisous.
      Annie

    1. Bonjour Robert,
      A droite c’est le déluge, à gauche les incendies…. Que penser de toutes ces catastrophes ?
      Je te remercie.
      Amitiés.
      Annie

  4. De ton rondel en bout-rimé
    Je vais tenter faire hommage
    Pour ce crime qui m’endommage
    Et rend mon coeur si déprimé

    Bonsoir Annie,
    Ton merveilleux rondel a inspiré ma muse illico alors j’ai tout mis en standby pour composer selon ses désirs. J’espère que tu apprécieras autant que j’ai admiré ton rondel.
    Je t’embrasse bien fort

    1. Bonjour Marlène,
      Toujours fidèle au poste, reçois mon amitié et je vais de ce pas lire ton bout rimé !
      Merci et gros bisous Marlène.
      Annie

  5. Bonjour Annie,

    Ton magnifique poème décrit parfaitement les effets du dérèglement climatique. Les images terribles vues à la tv serrent le cœur et font remonter d’affreux souvenirs.
    Merci pour ta visite chez moi
    Gros bisous

    1. Bonjour Martine,
      C’est moi qui te remercie de ta fidélité et de ton témoignage.
      Oui gardons espoir nous qui aimons tant la nature !
      Gros bisous.
      Annie

  6. Comme tu l’exprime bien Annie ! Nous sommes tous terrifiés par cette violence, ces douleurs d’avoir tout perdu et certains la vie, ces existences complètement gâchées, cet avenir si sombre !
    J’ai du tout changer avec mon ordinateur et ce n’est pas facile…
    Bisous

    1. Bonjour Marine,
      Je suis comme toi, catastrophée par ces tristes informations. Il est des traumatismes qui ne guérissent jamais.
      Amitiés et bises.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *