La Villanelle : En tournant la manivelle.

 

En tournant la manivelle

J’ai chanté la coccinelle
En imitant le pinson,
Ah que la vie était belle !

Lorsque je fus demoiselle,
Pour rêver d’un beau garçon,
J’ai chanté la coccinelle.

Si je devins maternelle
Ce fut grâce au doux frisson !
Ah que la vie était belle !

Des enfants en ribambelle,
Voyez la belle moisson !
J’ai chanté la coccinelle.

En tournant la manivelle
Le temps se fit polisson ;
Ah que la vie était belle !

Aujourd’hui dans ma flanelle
Je berce un autre enfançon…
J’ai chanté la coccinelle,
Ah que la vie était belle !

Annie

18 réflexions sur « La Villanelle : En tournant la manivelle. »

  1. Une bien jolie ritournelle ma chère Annie. Parfois j’aimerais mettre une musique sur certains poèmes mais en attendant je te livre quelques rimes en elle.

    Ah que la vie était belle
    Quand liberté s’offrait à elle
    Et que nulle cloisonnelle
    N’en assombrissait le ciel.

    Ah que la ville était belle
    Quand on enlevait nos flanelles
    Pour courir libres jeunes et belles
    Dans les champs parsemés d’ombelles.

    Gros bisous.

  2. Quand tu chantes en vers que la vie était belle
    Tu combles pleinement tous mes plus beaux souhaits
    Ma muse me fuirait si je ne t’avouais
    Qu’à la tienne jamais je ne serai rebelle !

    Bonjour Annie,
    Elle m’est tombée dessus en même temps que ce magnifique rayon de soleil cette adorable villanelle, démultipliant son effet sur mon cœur affaibli par trop de tempêtes ! Tes vitamines sont tellement les bienvenues !
    Gros bisous mon amie

    1. Bonsoir Marlène,
      Si mes vitamines font autant d’effet je vais me faire un devoir de recommencer et pourquoi pas !!!
      Merci de tout cour et gros bsious.
      Annie

  3. Une jolie ritournelle en effet ! Et j’ai envie de la conjuguer au présent : Ah, que la vie est belle ! D’ailleurs hier dans mon jardinet j’ai vu une coccinelle qui partageait cette pensée…

    1. Bonsoir Robert,
      Et moi je souris car, hélas pour l’instant, je n’ai pas de petits enfants !!! Mais la chute le réclamait !!!
      Bonne soirée.
      Annie

    1. Bonsoir Gérard,
      Nous allons aussi bien qu’il est possible entre cette situation anxiogène et et les soucis de la vie ! Nous en verrons bien le bout !
      Merci et bises amicales.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *