La petite Balladette : Charité facile.

Charité facile

Tous les oiseaux ont bien chanté,
Je bénis mon jardin hanté
Par cette foule très étrange :
Un rouge-gorge ensanglanté,
Un doux pinson désargenté,
Le merle noir que tout dérange !

Je cueille alors mille chansons
Qui, chatouillant fleurs et buissons,
Me font sourire de tendresse !
J’oublie un peu mes chauds frissons
Pour mieux servir ces polissons
Dès qu’ils étendent leur détresse !

Dans cet univers enchanté,
Comprenez donc mon allégresse
A faire don de charité !

Annie

20 réflexions sur « La petite Balladette : Charité facile. »

  1. Je sens ton allégresse et la partage, heureuse,
    De te voir apaisée apercevant le bal
    De ces charmants oiseaux en leur raffut verbal
    Traduisant leur ardeur délicate et peureuse

    Bonsoir Annie,
    Elle est adorable cette petite balladette, en rimes et en morale, je les ai rimés souvent les leçons à tirer de la gente animale.
    Gros bisous

    1. Bonsoir Marine,
      J’avais pris ce rouge-gorge en photo dans mon ancien jardin ! Ils venaient très nombreux, ici moins c’est plus petit, hélas !
      Gros bisous.
      Annie

    1. Bonsoir Annick,
      C’est une tradition, n’est ce pas de les nourrir l’hiver et ils le savent !!!
      Merci pour tes mots Annick !
      Amitiés.
      Annie

  2. Et, c’est peut-être la joie de voir frétiller tous ces petits oiseaux qui nous porte à leur balancer quelques miettes de pain, par-ci, par-là … En tous cas, on n’y perd pas au change !

    1. Bonsoir Marie-Luce,
      Nous c’est un plaisir, eux c’est la gourmandise et la faim aussi ! Le partage est donc bien équitable !
      Merci et mes amitiés.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *