Article sur le Mortagnais : « Annie Poirier, poétesse classique passionnée. »

 
Suite à l’incendie  de Strasbourg je viens juste de récupérer mon serveur.  Merci à tous pour vos passages amicaux, je suis bien désolée de ce retard, le principal étant que je puisse retrouver ce blog !

 

Un grand merci à Madame Suptille, chargée de la communication de ma jolie commune,  pour avoir publié cet article élogieux sur ma passion de la poésie classique !

 

18 réflexions sur « Article sur le Mortagnais : « Annie Poirier, poétesse classique passionnée. » »

  1. En tant que ton amie un article faisant
    Fondre mon petit cœur d’une joie explosive
    En tant que poétesse en foi inexhaustive
    Dans ta si belle plume à l’effet bienfaisant.

    Bonsoir Annie,
    Merci de ce partage si plaisant à lire pour les fervents de ton art dont je fais partie depuis 8 ans, que le temps passe ! J’applaudis et remercie Mme Stupille pour cet éloge que tu mérites amplement.
    Gros bisous

  2. Je savais bien moi que tu méritais des éloges et pas que dans tes concours poésie. J’aime ta plume, j’aime te lire et cet hommage rendu et bien « tu le vaux bien ». Gros bisous.

    1. Bonsoir Marie,
      Oh merci ! Oui on m’a proposé de présenter ma passion ! C’est sympathique et j’ai répondu positivement bien sûr !
      Je t’embrasse.
      Annie

  3. En tant que ton amie un article faisant
    Fondre mon petit cœur d’une joie explosive
    En tant que poétesse en foi inexhaustive
    Dans ta si belle plume à l’effet bienfaisant.

    Bonsoir Annie,
    Merci de ce partage si plaisant à lire pour les fervents de ton art dont je fais partie depuis 8 ans, que le temps passe ! J’applaudis et remercie Mme Suptille pour cet éloge que tu mérites amplement.
    Gros bisous

    1. Bonsoir Marlène,
      Merci aussi à toi qui me suis en effet depuis tant d’années ! Nous avons appris ensemble, ça fait un bien fou que ces partages !
      Gros bisous.
      Annie

    1. Bonsoir Véronique,
      Oh merci car du coup je peux te retourner le compliment pour tes œuvres magistrales !
      Je t’embrasse.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *