Stances : Promenade en bord de Sèvre.

 

 

Promenade en bord de Sèvre

La chevelure d’or des genêts éclatants
Roule sur les dos nus des rochers immuables,
Que la neuve saison, de ses longs doigts affables,
Caresse au fil des jours en gestes nonchalants.

Foisonnants, les talus, pour préparer la mûre,
Accueillent mille fleurs et les nids des oiseaux,
Tandis qu’une rainette à l’abri des roseaux,
Ajoute son refrain à l’éclat d’un murmure !

Une glycine mauve, accoudée aux vieux troncs,
Rampe en catimini pour embrasser le lierre
Qui poursuit cependant sa tâche familière :
– Assurer le confort d’invisibles plastrons.

De maints reflets d’argent, aux riches cascatelles,
La rivière qui court, applaudit le cadeau,
Et mon âme du coup s’accroche à ce radeau,
Quand les dents du moulin chahutent ses dentelles !

Annie

22 réflexions sur « Stances : Promenade en bord de Sèvre. »

  1. Bonjour Annie des stances magnifique, une promenade merveilleuse que j’ai aimé effectuer avec toi et ta plume voyageuse, bravos j’adore.
    Douce journée je t’embrasse

  2. Des stances avec toi prennent des chants royaux
    L’allure et l’apparat car ta muse sait plaire
    En plus simple appareil sans jamais se complaire
    Faire d’une goutte d’eau le plus beau des joyaux

    Bonjour Annie,
    Quand tu rimes la nature je vois vraiment un tableau, c’est surprenant cette justesse des mots que tu déposes sur ta toile de vers. Mes bravos
    Gros bisous

    1. Bonsoir Marlène,
      Merci et encore merci car tu me gâtes ! J’ai reçu ce jour un trésor… Je t’écrirai bien sûr !
      Je t’embrasse fort.
      Annie

  3. Tu sais parler de la nature et des choses que tu aimes avec brio ma chère Annie que je ne vois plus guère….
    J’imagine très bien ce coin de nature en te lisant. Je t’embrasse.

    1. Bonsoir Marie,
      Je te remercie car oui tu es fidèle à mon écriture tandis que je peine un peu en ces semaines !
      Je t’embrasse.
      Annie

  4. De photos en mots, la balade est belle et agréable, j’ai suivi tes mots pas à pas en admirant le paysage… De genêts à la Glycine, des murs aux mûres en saluant au passage la rainette au bord de ses roseaux, je suis arrivée à la rivière, à bord de ton radeau…

    1. Bonsoir Maria,
      Je te remercie d’avoir apprécié ces stances sur mes balades ici tout près de chez moi !!!
      Gros bisous.
      Annie

    1. Bonsoir Sedna,
      Je te remercie d’apprécier ce poème toi qui sais si bien décrire la nature et les sentiments ! Amitiés.
      Annie

  5. Coucou Annie,
    J’ai lu ton commentaire sur mon site créations artistiques. Je n’y publierai que le dimanche donc ce sera facile et je n’ai aucun mot de passe sur mes sites, ni WP ni Ekla.
    Merci de ton passage et gros bisous.

    1. Bonsoir Marie,
      Oui j’ai bien reçu aussi c’est mieux pour moi qui suis étourdie actuellement encore !
      A bientôt et gros bisous.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *