Le sonnet à échos : Invitation 2.


Invitation 2

Consentir à m’asseoir ? Mais je ne le peux pas !
Je cours par monts, par vaux, de partout l’on m’appelle !
L’un me veut à sa porte et l’autre à la chapelle,
J’ai promis un cantique à l’aube d’un trépas…

Comme il s’agit d’un Grand je me hâte le pas,
Va donc en m’attendant cueillir la pâquerette,
La rime est dans son cœur, tu peux conter fleurette !
J’ai promis un cantique à l’aube d’un trépas…

Soigne aussi ton menu, bien maigre est ton repas,
Après quelques progrès peut-être qu’à la brune
Je viendrai faire un tour pour combler ta lacune ;
J’ai promis un cantique à l’aube d’un trépas…

Consentir à m’asseoir ? Mais je ne le peux pas !
J’ai promis un cantique à l’aube d’un trépas…

Annie

22 réflexions sur « Le sonnet à échos : Invitation 2. »

  1. Très très beau sonnet. Tu m’épateras toujours Annie. Parfois je me dis « allez je vais recréer un site poétique » mais quand je te lis je suis découragée car ma poésie moderne et spontanée n’égalera jamais la tienne. C’est un grand bonheur de te lire. Je t’embrasse.

    1. Bonjour Marie,
      Il est de retour ce site et je t’en félicite ! Ne compares jamais le pur classique et ta si belle écriture ! Je te l’ai souvent dit. Toi tu tricotes et moi je fais de la tapisserie !
      Je t’embrasse et et remercie.
      Annie

    1. Bonjour Béatrice,
      Tu n’étais pas encore sur Poésis quand j’ai réalise cet exploit !!! Ah j’aimerais bien encore !
      Merci et gros bisous.
      Annie

    1. Bonjour et merci Aliselle,
      Ici il s’agit de la chapelle Saint Jean à Montpezat d’Agenais en Lot et Garonne. Cette chapelle est divine !
      Bises aussi.
      Annie

    1. Bonjour Marie-Luce,
      Comme je le disais chez toi, tu me devines mais dans le domaine de l’écriture ce n’est pas si simple !!!
      Merci avec mes amitiés.
      Annie

  2. Des suppliques en masse à toujours satisfaire
    Et jamais un merci juste pour le plaisir
    Nulle part survolant l’entière la planisphère
    Être Dieu des humains n’est point chance à saisir !

    Bonjour Annie,
    Ton sonnet me parle tout à fait et j’avoue honnêtement que c’est souvent dans la peine que j’implore mon Dieu mais en vieillissant je me soigne !
    Moi aussi j’aime beaucoup ton illustration.
    Bon week-end mon amie

    1. Bonjour Marlène,
      Merci car ton opinion rejoint la mienne ! On prie le ciel mais souvent on oublie le merci !!! Remercions-le pour la pluie car sinon elle ne s’arrêtera plus qui sait ? !!!
      Quant à ma Muse je vais plutôt la gronder !
      Merci et gros bisous.
      Annie

    1. Bonjour et merci Marine,
      J’ai écrit cette suite de sonnets au rythme d’un par jour ! Impossible en ce moment mais qui sait un jour ?!!
      Je t’embrasse.
      Annie

  3. Bonjour Annie,

    Quel beau sonnet! Et beau cliché.
    Il vaut mieux être trop occupé que pas assez. On risque moins de s’ennuyer.
    Bonne semaine à toi Annie
    gros bisous

    1. Bonjour Martine,
      J’aimais beaucoup cette chapelle de Montpezat… En ce temps-là l’été était si beau… On sortait le soir aux fêtes des villages alentour après les chaleurs… Je crois que tout part à la dérive !
      Gros bisous aussi.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *