NOUVELLES….

Ma maman est partie mercredi matin et curieusement notre petite fille est née le même jour trois semaines en avance… La charge émotionnelle est forte vous vous en doutez. Je mets mon blog en pause et vous remercie d’avance pour vos doux messages qui me font toujours chaud au cœur !

 

  Merci à toutes et tous pour vos délicats messages. Je vous embrasse.

Dessin d’Alba à la naissance, de mon amie Christiana.

Victor HUGO
1802 – 1885
Lorsque l’enfant paraît
Lorsque l’enfant paraît, le cercle de famille
Applaudit à grands cris.
Son doux regard qui brille
Fait briller tous les yeux,
Et les plus tristes fronts, les plus souillés peut-être,
Se dérident soudain à voir l’enfant paraître,
Innocent et joyeux.

Soit que juin ait verdi mon seuil, ou que novembre
Fasse autour d’un grand feu vacillant dans la chambre
Les chaises se toucher,
Quand l’enfant vient, la joie arrive et nous éclaire.
On rit, on se récrie, on l’appelle, et sa mère
Tremble à le voir marcher.

Quelquefois nous parlons, en remuant la flamme,
De patrie et de Dieu, des poètes, de l’âme
Qui s’élève en priant ;
L’enfant paraît, adieu le ciel et la patrie
Et les poètes saints ! la grave causerie
S’arrête en souriant.

La nuit, quand l’homme dort, quand l’esprit rêve, à l’heure
Où l’on entend gémir, comme une voix qui pleure,
L’onde entre les roseaux,
Si l’aube tout à coup là-bas luit comme un phare,
Sa clarté dans les champs éveille une fanfare
De cloches et d’oiseaux.

Enfant, vous êtes l’aube et mon âme est la plaine
Qui des plus douces fleurs embaume son haleine
Quand vous la respirez ;
Mon âme est la forêt dont les sombres ramures
S’emplissent pour vous seul de suaves murmures
Et de rayons dorés !

Car vos beaux yeux sont pleins de douceurs infinies,
Car vos petites mains, joyeuses et bénies,
N’ont point mal fait encor ;
Jamais vos jeunes pas n’ont touché notre fange,
Tête sacrée ! enfant aux cheveux blonds ! bel ange
À l’auréole d’or !

Vous êtes parmi nous la colombe de l’arche.
Vos pieds tendres et purs n’ont point l’âge où l’on marche.
Vos ailes sont d’azur.
Sans le comprendre encor vous regardez le monde.
Double virginité ! corps où rien n’est immonde,
Âme où rien n’est impur !

Il est si beau, l’enfant, avec son doux sourire,
Sa douce bonne foi, sa voix qui veut tout dire,
Ses pleurs vite apaisés,
Laissant errer sa vue étonnée et ravie,
Offrant de toutes parts sa jeune âme à la vie
Et sa bouche aux baisers !

Seigneur ! préservez-moi, préservez ceux que j’aime,
Frères, parents, amis, et mes ennemis même
Dans le mal triomphants,
De jamais voir, Seigneur ! l’été sans fleurs vermeilles,
La cage sans oiseaux, la ruche sans abeilles,
La maison sans enfants !

 

10 réflexions sur « NOUVELLES…. »

  1. bonjour annie , quelles émotions en même temps pour toi et ta famille , un deuil , une naissance , c’est simplement l’histoire de la vie , on meurt , on nait …. ta petite fille effacera plus vite le deuil de ta maman et t’ épanouira pour les jours à suivre , merci pour cette belle photo , que le bébé se porte bien ainsi que la maman et que pour toi tu puisses aimer cette petite chose qui t’en apportera beaucoup , bises

  2. En effet, tu t’es retrouvée face à une lourde charge émotionnelle. Je te présence mais plus affectueuses condoléances pour ta maman. Pour avoir vécu je sais combien ce cordon là est dur à rompre et la séparation à accepter.
    Félicitations aux heureux parents de cette petite fille, te voilà grand’mère et c’est un cadeau du ciel. La vie s’en va et elle renait en même temps, cycle de la vie devant lequel nous sommes impuissants.
    Ce petit bout de chou va t’aider à traverser ce difficile et éprouvant moment que celui de la perte de ses parents. Je t’embrasse.
    Prends du temps pour toi, les blogs c’est pas ESSENTIEL, la vie est ailleurs.

  3. Je comprends Annie, une âme part, une autre, adorable, la remplace, mais rien ne s’oublie, rien ne s’efface dans nos coeurs…
    Merci pour ce joli minois et pour la musique, je t’embrasse

  4. bonjour Annie , que d’émotions en même temps pour toi et ta famille , un deuil , une naissance , c’est simplement le cours de la vie , on meurt , on nait …. ta petite fille adoucira plus vite le deuil de ta maman et viendra ce bel épanouissement chaque jour qui suivront , merci pour cette belle photo , Un beau bébé, qui se porte bien, que toi tu puisses aimer cette petite chose qui t’en apportera beaucoup, de la joie, du bonheur, je t’embrasse

  5.  » Un seul être apparaît et tout est repeuplé  »

    Bonjour Annie,
    C’est certain Alba est un ange tombé du ciel pour alléger ta peine que t’écrire de plus si ce n’est que je souhaite que ta maman, elle y soit montée et repose en paix.
    Je t’embrasse bien fort

  6. Bonjour Annie ,

    Une jolie petite merveille vient égayer un peu ton ciel triste c’est difficile la perte d’un être cher …

    Toutes mes condoléances pour ta maman
    Et toutes mes félicitations aux parents et grand-parents pour la nouvelle venue…

    Gros bisous chère Annie à très bientôt

  7. De tout coeur avec toi, Annie, en ce moment de tristesse et joie. Un ange part, un autre prend sa place… Que ce bonheur que t’apporte ce petit bout de chou efface un peu la douleur du départ de ta maman. Toutes mes pensées pour toi … sans oublier de faire de gros bisous pour ta petite fille. Mes amitiés…

  8. Bien sûr, je me joins à tous tes lecteurs pour t’adresser mes condoléances. J’espère que l’arrivée d’Alba atténuera un peu ton chagrin et celle de ta famille. Ainsi va la vie. Nos disparus restent dans nos cœurs, et cette petite fille va être le soleil de l’espoir.

  9. Comme un passage de relais… C’est beau et tellement chargé d’émotion… Un volet se ferme, une fenêtre s’ouvre, la vie a ses mystères et nous cheminons attachés à nos racine et tournés vers l’avenir… Mes pensées vont vers toi très amicalement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *