Le sonnet français : Passe le temps.

Sculpture de mon amie de talent Christiana.

 

Passe le temps

Mais comment tout ce temps a t-il passé si vite ?
Une page se tourne, une autre à l’horizon,
Agite sa menotte en guise d’oraison
Pour celle qui s’endort dès que le ciel l’invite.

Quand tout va pour le mieux, le sujet qu’on évite,
Est celui du trépas qui hante la raison ;
Pour oublier ce fait, on parle de saison,
De l’aube souriante au globe qui gravite !

Ainsi passent les jours, et l’on gémit d’un rien,
En oubliant parfois que l’instant, ce vaurien,
Est bien plus précieux que l’or ou bien la myrrhe.

Et quand de la jeunesse on se sent trop exclus,
Les vieux clichés d’hier qu’aujourd’hui l’on admire,
Font danser un printemps qui ne reviendra plus !

Annie

20 réflexions sur « Le sonnet français : Passe le temps. »

  1. Bonsoir Annie et oui que le temps passe un vie commence une autre s’en va, c’est le cycle de la vie, entre douleur et joie , l’émotion est assurément forte.
    Magnifique et poignant sonnet que j’ai aimé lire et relire douce nuit Annie je t’embrasse
    Mes amitiés

  2. Hier ma douce amie en la lumière vit
    Sa maman s’en aller, eût le cœur qui chavire
    Alors qu’appareillait de la mort le navire
    Pour repartir d’un souffle à l’aube qui revit.

    Bonsoir Annie,
    Tout chemin de vie se termine un jour et le temps passé à regarder en arrière est du temps perdu à le faire devant soi ! Alors je crois qu’il est préférable de foncer…
    Bravo pour ce sublime et délicieux sonnet français.
    Je t’embrasse

    1. Bonjour Marlène,
      Je te remercie pour tes conseils toujours aussi sages… Le temps passe vite, je ne dois plus en perdre !!!
      Bon week-end et gros bisous.
      Annie

  3. Le cycle de la vie nous joue parfois de bien vilains tours et nous devons en faire notre deuil ce qui est souvent très difficile, sachant que si la vie ne fait pas que des cadeaux, ce n’est pas pour autant que ceux qu’elle ne fait pas sont faciles à vivre.
    Je te comprends entre les mots pour avoir vécu la même chose et il n’y a pas un jour où je ne pense pas à ceux qui sont partis vers « un autre monde » que les croyants disent meilleur mais… Je t’embrasse Annie, mes pensées sont avec toi.

    1. Bonjour Marie,
      Je te remercie car, oui, tu connais une partie de l’histoire… Pas facile…
      La poésie va aider à évacuer tout ce chagrin je l’espère !
      Gros bisous.
      Annie

  4. Le temps file impossible de le rattraper malgré tous nos efforts chère Annie il est des moments où il faut passer à autre chose merci pour ce beau poème touchant l’amie bisous bonne journée et bonne fin de semaine

    1. Bonjour Maria,
      Je te remercie pour ta fidélité, en dépit de tout ce temps que tu consacres à la poésie et à Poésis !
      A très vite et gros bisous.
      Annie

  5. ce temps qui court bien trop vite est aussi un de mes sujets de prédilection. Les souvenirs meublent nos mémoires, essayons de garder les meilleurs pour faire vivre encore un peu ceux et celles qui nous ont quittés

    1. Bonjour Sedna,
      Ce qui me console c’est que la nostalgie du temps qui passe fait souvent naître des écrits comme chez toi !
      Je te souhaite un doux week-end.
      Annie

  6. Le temps passe et on compte les heures, on sent que la vie est bien trop courte, on pense beaucoup à ceux qui ne sont plus…
    Cette sculpture est touchante on voit bien la jeunesse perdue et la plus belle robe n’y changera rien…
    Amitié Annie

    1. Bonjour Marine,
      Merci pour mon amie qui a sculpté les quatre saisons de l’ âge de manière très, très belle !
      Je t’embrasse et te souhaite un excellent week-end.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *