La Ballade : Le poète et l’automne.

BLOG EN PAUSE

 

La Ballade


Le poète et l’automne


Je suis face à ma page blanche,
L’été s’enfuit, l’automne preux,
Offre son or en avalanche,
D’un geste tendre et chaleureux,
Dès qu’il se vêt de tons cuivreux !
Muse, quittons notre chaumière,
Mon cœur adore être amoureux,
Il fait si bon dans la clairière !

Avant que le soleil ne flanche,
Cueillons tous les fruits savoureux,
Il reste du pain sur la planche, 
Tant que le ciel est généreux !
Vite une plume, un chemin creux,
Il faut récolter la lumière
Des derniers soirs plus rigoureux ;
Il fait si bon dans la clairière !

Bientôt l’hiver, de sa palanche,
Rendra l’oiseau plus malheureux.
Il fera froid dessus la branche,
Et quand le sol sera givreux,
Fée et lutin diront entre eux
Qu’un songe de rose trémière
Serait doux pour les miséreux ;
Il fait si bon dans la clairière !

Poète ne sois pas peureux !
Sème ta rime printanière,
Tes vers renaîtront plus nombreux,
Il fait si bon dans la clairière !

Annie

22 réflexions sur « La Ballade : Le poète et l’automne. »

  1. Une très jolie ballade en même temps qu’une balade dans ton jardin. J’aime beaucoup ce genre de poésie comme toutes celles qui célèbrent dame Nature. Je t’embrasse Annie, bonne pause.

    1. Bonjour Marie,
      Je te remercie d’avoir apprécié cette Ballade !
      Revenue de ma pause, comme tu as vu, je reprends le fil des blogs peu à peu !
      Gros bisous.
      Annie

    1. Bonjour et bon dimanche Sedna,
      Encore une fois merci pour ce si gentil commentaire !
      Mes amitiés toujours.
      Annie

  2. Face aux beautés d’automne
    ma page blanche j’abandonne
    Clic clac quelques photos
    s’offrent comme cadeaux

    Merveilleuses saisons
    si généreuses en dons !

    1. Bonjour et bon dimanche Annick,
      Comme toi j’aime prendre l’automne en photos ! A chaque saison des clichés différents à partager sans modération !
      Amitiés.
      Annie

  3. Le poète et l’automne en un titre tu sais
    Comment mettre en haleine avec une évidente
    Simplicité, l’esprit des plus grands au succès
    Sans égal.Leur saison une pour confidente !

    Bonsoir Annie,
    Sur cette délicieuse ballade je viens en retard te déposer mes hommages très respectueux en te souhaitant une pause pleine de jouvence !
    Gros bisous

    1. Bonjour et bon dimanche chère Marlène,
      Je te remercie pour ce compliment qui me flatte et tes souhaits qui se sont révélés juste…
      Gros bisous.
      Annie

    1. Bonjour et bon dimanche Marie-Luce,
      Merci, encore merci Marie-Luce pour ces francs encouragements !
      Amitiés toujours.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.