Le sonnet français : Réminiscence.


Réminiscence


Je nous revois tous deux sur un petit nuage,
Nos cœurs battaient bien fort face à tant de bonheur ;
Sur le seuil de l’église, on nous fit grand honneur,
En recevant les vœux de notre voisinage !

Il était plus que doux ce jour de mariage
Et fier était aussi le gai carillonneur
D’avoir été choisi pour devenir sonneur,
De cet évènement dans mon petit village !

Pour moi la robe blanche et la rose en bouton,
Pour toi le rêve tendre et le joli veston,
Et nous étions fin prêts pour la grande aventure !

C’était hier, déjà ! Aujourd’hui, grands-parents,
Protégeons notre foi pour qu’une signature
Conserve jusqu’au bout ses pouvoirs fulgurants !

Annie

20 réflexions sur « Le sonnet français : Réminiscence. »

  1. Bonjour Annie,

    un superbe sonnet en hommage à votre histoire si bien dépeinte sous ta belle plume chère amie un plaisir à te lire que le bonheur dure toujours bravo bisous l’amie belle journée bonne semaine

  2. Connaître un tel bonheur est du ciel un présent
    Offert aux cœurs aimants qui rompent en partage
    Leur pain quotidien comme écho bienfaisant
    Seul moyen d’esquiver du mal le piratage

    Bonjour Annie,
    Ta recette d’amour est la bonne, elle traverse les siècles malgré ceux qui veulent la dénaturer.
    Bonne semaine, gros bisous

    1. Bonjour Marlène,
      Je te remercie. Oui nous avons cette chance d’avoir tout partagé depuis le début de cette union dont le souvenir sera pour moi éternel !
      Je t’embrasse.
      Annie

    1. Bonjour Béatrice,
      Je te remercie pour ce charmant commentaire qui me ravit et je te souhaite le meilleur pour commencer cette semaine.
      Gros bisous.
      Annie

  3. Je te le souhaite de tout cœur, mais le rayonnement de vos sourires ne me laisse aucun doute, la fidélité ne peut que renforcer les liens du mariage… Et quelle bonheur dêtre ensemble grands-parents !

  4. je suis heureuse pour toi que cet amour soit toujours présent et qu’il t’ait permis d’avoir des petits enfants. Pour ma part, j’ai une fille qui aura 30 ans l’année prochaine mais pour le moment, elle ne veut pas d’enfants… -( soyez heureux longtemps. Ton texte nous rassure en ces temps médiocres.

    1. Bonjour Marine,
      Je le souhaite aussi à tous et à chacun mais hélas on en sait jamais de quoi demain sera fait… Nous avons de la chance !
      Je t’embrasse.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *