Le maillet : Les mots.

Les mots


Flirter avec les mots pour enrichir la prose,
S’accrocher à toujours qui rime avec amour,
En caressant madame et son esprit glamour,
Pour oublier chagrin car il est trop morose.

Cueillir le mimosa qui fleurit au jardin,
Flirter avec les mots pour enrichir la prose,
Respirer le parfum que nous offre la rose,
Pour chasser le cafard qui n’est pas anodin.

Se lover dans un lit, dans ses draps de satin,
En berçant la paresse et sa dentelle rose ,
Flirter avec les mots pour enrichir la prose,
Essuyer la tristesse et sa glace sans tain.

Cultiver le bonheur, arrachant la névrose,
Pour croquer la douceur dans un morceau de fruit,
Accueillir l’oiseau bleu pour adoucir le bruit,
Flirter avec les mots pour enrichir la prose.

Annie

20 réflexions sur « Le maillet : Les mots. »

  1. Chaque fois que je lis un de tes poèmes je suis sidérée de tant de talents (au pluriel). Moi je raconte des histoires en les mettant en vers parce que j’aime la poésie et je ne suis pas puriste comme tu l’es et je n’ai pas non plus appris. J’ai commencé à 8 ans mais jamais en étudiant les formes de la poésie classique et je le regrette souvent. Mais tu es là pour me montrer tout ce que j’ai manqué. Un gros bisou pour ce maillet qui heureusement ne fait aucun mal.
    Demain j’ai un poème qui sort sur La plume en liberté.

    1. Bonjour Marie et merci encore et toujours pour tes encouragements à poursuivre cette passion de l’écriture que, par contre, quant à moi je n’ai commencé qu’en 2011 ! Dommage en effet que ce soit si tardivement ! Mais je suis une lectrice assidue de romans depuis ma plus tendre enfance ! Ceci sans doute explique cela !
      Gros bisous.
      Annie

  2. Bonsoir Annie,

    un magnifique Maillet un réel plaisir à te lire tu manques sur Poésis j’espère que tu pourras bientôt poser les mots là bas pour mon plus grand plaisir bisous l’amie belle soirée amitiés bon dimanche

    Maria

    1. Bonjour Maria,
      Je te remercie. Oui je traîne pour aller sur Poésis plus qu’avant, mais sois rassurée j’y serai toujours fidèle ! J’ai moins d’inspiration ou devrais-je dire qu’elle est plus lente !!!
      Je t’embrasse.
      Annie

  3. Bonsoir Annie quelle magnifique Maillet un réel plaisir de te lire , comme le dit maria tu nous manques sur poésis , avec l’espoir de voir tes mots posés sur le site.
    Belle soirée et bon dimanche je t’embrasse

    1. Bonjour Béatrice,
      Depuis ton gentil message tu as vu que j’ai écrit de la nouveauté ! J’espère bien continuer !!!
      Merci et gros bisous.
      Annie

    1. Bonjour Martine,
      Je sais que toi aussi tu les aimes en plus de beaucoup d’autres talents, alors merci !
      Gros bisous.
      Annie

    1. Bonjour Marine,
      Merci pour tout !
      J’adorais ce polo en effet rouge et blanc ! La photo date d’il y a dix ans ! Déjà…..
      Bon week-end et bisous Marine.
      Annie

  4. Tes mots virevoltant comme des papillons
    Legers et colorés sont beautés sans pareilles
    Qui ravissent toujours nos yeux et nos oreilles
    Alors à chacun de tes posts nous frétillons !

    Bonjour Annie,
    Ô cette plume divine quels doux frissons aux souffles de ses caresses !
    Bisous et bon dimanche, petite sœur.

    1. Bonjour amie Marlène,
      Je te remercie, en retard comme toujours désormais ! Mais assez tôt pour te souhaite un joyeux week-end qui arrive !
      Je t’embrasse.
      Annie

  5. les mots sont nos amis fidèles et tu sais si bien les mettre en valeur. Tous ces commentaires élogieux sont mérités tant tu es une grande poétesse

    1. Bonjour Sedna,
      Grande non, si tu lisais certains poètes classiques, je suis bien loin derrière ! Mais tu es gentille de m’encourager ainsi, merci !
      Amitiés.
      Annie

    1. Bonjour Annick,
      Je sais que toi aussi tu les aimes ces mots avec lesquels tu joues depuis que je te connais !
      Bon week-end Annick.
      Amitiés.
      Annie

  6. Bonjour Annie,
    Magnifique que ce flirt avec les mots, et franchement, pour m’être essayé au maillet, un exercice assez exigeant (comme toutes les formes fixes en poésie), je dis chapeau bas. D’autant que la forme n’altère ici à aucun moment le sens, ça reste fluide et très agréable à lire.
    Bon lundi.
    Fabrice

    1. Bonjour Fabrice,
      J’aime beaucoup cette forme, exigeante à cause des rimes, mais en fait le refrain me guide aussi car je suis ainsi, il me faut un carcan ! En somme je tricote les mots sans lâcher de mailles ! Enfin quand je le peux !
      Merci et bien amicalement.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.