Le sonnet marotique : Rossignol du matin.

 

Sonnet espagnol


Rossignol du matin

Qu’importe la froidure ou l’actualité,
Rossignol du matin m’offre une sérénade,
Je déguste son chant, telle une limonade
Désaltère ma soif de musicalité !

J’oublie aussitôt toute brutalité,
Mon esprit frétillant, du cœur de sa manade,
Laisse éclater sa joie et d’une talonnade
Fait tinter les grelots de ma vitalité !

La nature engourdie entrouvre une paupière,
Dès que la tourterelle amorce un doux refrain,
Tandis qu’une jacinthe ourle enfin sa guêpière.

Envolés les soucis, les cris et le chagrin,
J’imagine déjà, caché dessous la pierre,
Le grillon prisonnier de mon alexandrin !

Annie

Le même devenu sonnet sonnet marotique !

 

Rossignol du matin

Qu’importe la froidure ou l’actualité,
Rossignol du matin m’offre une sérénade,
Je déguste son chant, telle une limonade
Désaltère la soif de musicalité !

J’en oublie aussitôt toute brutalité,
Mon esprit frétillant, du cœur de sa manade,
Laisse éclater sa joie et d’une talonnade
Fait tinter les grelots de ma vitalité !

Tandis qu’une jacinthe ourle enfin sa guêpière.
La nature engourdie entrouvre une paupière,
Dès que la tourterelle amorce un doux refrain.

Envolés les soucis et tous les jours moroses !
J’imagine déjà, caché dessous les roses,
Le grillon prisonnier de mon alexandrin !

Annie

 

 

14 réflexions sur « Le sonnet marotique : Rossignol du matin. »

    1. Bonjour Marie,
      Il y a peu de différence, dans les tercets il faut, en sonnet espagnol, mettre :
      CDC DCD et le français : CCD DED ou EDE !
      Merci et bonne suite de dimanche.
      Gros bisous.
      Annie

    1. Bonjour Sedna,
      Je te remercie d’être revenue lire, et pour le très beau commentaire.
      Bonn fin de dimanche !
      Annie

    1. Bonjour Béatrice,
      Tu en connais les règles, la différence est minime mais elle est là !
      Bonne fin de dimanche et gros bisous.
      Annie

  1. Ta plume exécutant de fines cabrioles
    Je me fais spectatrice et sœur pour admirer
    Comment tu réussis sans contrainte à tirer
    Avec chaque sonnet deux belles carrioles !

    Bonsoir Annie,
    Une leçon magistrale pour découvrir ou apprécier la poésie classique ! Bravo cher Maître !
    Gros bisous

    1. Bonjour Marlène,
      Je te remercie car je sais que ces deux formes là tu les apprivoises aussi bien que moi !!! Mais il faut l’inspiration, c’est certain !
      Gros bisous
      Annie

    1. Bonjour Marine,
      Oui je l’attends un peu trop tôt ce printemps…. L’ambiance actuelle nous donne envie de fleurs et de gaîté ! Encore un peu de patience !
      Je t’embrasse.
      Annie

    1. Bonjour Maria,
      Je te remercie car sans toi et le forum, ma plume se ferait encore plus discrète qui sait ? !
      Bonne fête pour demain !
      Annie

  2. comme tu jongles bien avec ces contraintes, les vers résonnent en toute harmonie avec le chant des oiseaux et le parfum des fleurs, bravo !

    1. Bonjour et bonne fin de dimanche Annick,
      Les contraintes dont tu parle sont pour moi un guide qui me permet de faire jouer l’imagination, sans elles je ne ne saurais écrire !
      Amitiés.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.