La Terza-Rima à deux plumes : Au jour des Valentins.

Terza- Rima à deux plumes avec mon amie de grand talent,  Marlène, que je remercie de tout cœur !

Au jour des Valentins

Du souffle d’Érato, deux sœurs en poésie
Font s’envoler leur plume au jour des Valentins,
Pour apporter au monde un brin de fantaisie !

Fini de s’épancher en tristes baratins,
Elles ont décidé de voir la vie en rose
En s’offrant au menu le meilleur des gratins

Ce mets dont les saveurs dispersent l’air morose,
Par effluves d’amour s’élevant dans les cieux
Sur des cirrus en cœur au doux parfum de rose.

Durant quelques instants, en vers judicieux,
Ne penser qu’au bonheur des êtres que l’on aime,
Relève de l’exploit par ces temps sourcilleux !

Mais pour muse charmer ce n’est point un dilemme
Puisque rimer sans elle équivaut à flâner
Un bandeau sur les yeux, voyez-vous le problème ?

Cette fête est si belle, il faut l’enrubanner,
La couvrir de mots doux comme des plumes d’anges
Que l’on pourrait saisir avant de les glaner.

En ces rimes nos vœux d’excellentes vendanges
Au troisième brumeux Quatorze Février
Vous consacrant d’Éros gracieuses mésanges !

Un jour solaire ornant notre calendrier !

Marlène et Annie

19 réflexions sur « La Terza-Rima à deux plumes : Au jour des Valentins. »

  1. Bravo Mesdames, le talent est là et bien là et parfois on se décourage en se disant que ce n’est pas demain qu’on en aura le quart.
    Bravo à vous deux et bonne Saint-Valentin. Je vous embrasse.
    Dis Marlène, tu as disparu…

    1. Bonjour Marie,
      Je te remercie pour nous deux ! Pas de découragement pour toi, tu es capable plus que tu ne le penses. Et ce talent tu l’as doublement avec tes sublimes photos !
      Bon dimanche et bisous.
      Annie

    1. Bonjour Béatrice,
      Je te félicite pour Marlène, qui a appris le classique sur Poésis aussi, et pour moi ton autre amie de plume !
      Bon dimanche et gros bisous.
      Annie

    1. Bonjour Maria,
      Merci pour nous deux Maria,
      Marlène a gardé le goût de l’écriture classique depuis Poésis et Flormed qui nous manque tant et tant.
      Bon dimanche et gros bisous.
      Annie

  2. Alors là, je dis bravo à toutes les deux ! La terza-rima n’est vraiment pas facile à dompter, je trouver, pour m’y être déjà essayé par le passé, mais ici vos deux plumes se mêlent magistralement pour nous offrir un écrit de haut vol, à ravir notre lecture. Merci.
    Bon dimanche, bises.
    Fabrice

    1. Bonjour et bon dimanche Fabrice,
      Merci pour Marlène, et moi sa complice !!!
      Quand inspiration est là, cette forme ne me pose pas de problème car elle est très régulière, d’autres sont beaucoup plus pointues encore !!! Mais c’est ce tissage qui me plaît !
      Amicalement.
      Annie

  3. A peine publié sur toile qu’il décolle
    Notre poème écrit du cœur à quatre mains
    Ma muse se flattant d’être à si bonne école.

    Lors je prie Erato de nous soumettre maints
    Vers assez florissants pour composer encore
    Des odes à rosir nos respectifs chemins.

    Bonjour Annie,
    C’est moi qui te remercie de pouvoir publier cette terza rima en duo avec toi. Je ne doute pas un instant qu’elle ravira mes lecteurs visibles et invisibles.

    Gros bisous mon amie et bonne St-Valentin demain

    1. Bonjour Marlène,
      Je te remercie de nouveau car je crois que tu as réveillé ma Muse coquine ! Je te souhaite la même chose. Nous devons donc accepter des pauses sans nous en tracasser, facile à dire mais pas facile quand on a besoin de ce temps d’écriture que l’on aime partager !
      Gros bisous.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *