12 réflexions sur « Le sonnet à kyrielle : Les Ukrainiens. »

  1. C’est un beau poème Annie dont chaque strophe se termine par ce que je ne cesse de me répéter chaque jour. Tous les pays, pour se donner bonne conscience, envoient des armes, des vivres, des vêtements, des médicaments et cela pour éviter que ce fou assassin ne déclare une guerre mondiale. Pour protéger leur territoire bien à l’abri de ce que vivent ces pauvres ukrainiens.
    Personne n’a envie d’une nouvelle guerre mondiale mais peut-on humainement attendre que ce cinglé ait bousillé tout le pays avant de s’attaquer à un autre. Les dingues on les enferme ou on leur rend la monnaie de leur pièce. C’est ma position et elle n’engage que moi.

    1. Bonjour Marie,
      Comme beaucoup tu te sens impuissante et plus que révoltée ! Comment en pas l’être… Des monstres naissent sur notre planète et l’on n’ y peur rien faire…
      Merci Marie et gros bisous.
      Annie

  2. Moi aussi, je culpabilise.. Nos mots ne servent malheureusement pas à grand chose dans cette guerre infâme. Les médias parlent d’autres sujets, la guerre fait partie du quotidien et pourtant, il ne faut jamais s’habituer à la folie des hommes, à la violence quotidienne..

    1. Bonjour Sedna,
      J’écoute chaque jour avec espoir, mais moi aussi de moins en moins car j’en fais des cauchemars… Je n’arrive pas à croire à ce qui se passe si près de chez nous à notre époque, qui visiblement n’a tiré aucune leçon des dernières guerres…
      Merci Sedna.
      Amitiés.
      Annie

  3. Nous en sommes tous là Annie, exaspérés de ces offenses, de cette cruauté, et que pouvons nous contre ces fous qui ne respectent pas la vie !
    Toute cette souffrance est inconcevable !

    1. Bonjour Marine,
      Comme nous le disons, ou l’écrivons tous, c’est un impitoyable gâchis humain… Une honte.
      Je t’embrasse.
      Annie

  4. Bien que je sois croyante en impur péché
    Je le maudis vraiment ce monstre sans limite
    Qui se targue d’assaillir un démon qu’il imite
    Mais à l’enfer ce vil lors sera dépêché !

    Bonsoir Annie,
    Tes tristes sentiments en kyrielles nous les ressentons tous et je pense que d’écrire notre répugnance est une façon d’agir même si nous aimerions mieux avoir le pouvoir de stopper cette guerre.
    Merci pour ce beau sonnet de miséricorde.
    Gros bisous

    1. Bonjour Marlène,
      C’est moi qui e remrcie pour ton bon cœur, qui ne peut hélas rien faire contre cette monstruosité, mais qui appelle le ciel au secours…
      Gros bisous d’espoir.
      Annie

    1. Bonjour Marie-Luce,
      Ici c’est en effet compliqué, on se sent tellement impuissant face à cette horreur…
      Bonne fin de journée Marie-Luce.
      Annie

  5. Je crois que ton poème exprime ce que beaucoup de gens ressentent en ce moment, cette forme d’impuissance qui nous habite tous devant cet horreur. Mais nous sommes conditionnés par les images et la télé, la preuve, il y a des guerres partout dans le monde en ce moment, des milliers de morts depuis quelques années, des famines, mais comme il n’y a pas d’images, d’informations qui circulent notre culpabilité, notre impuissance et notre conscience ne sont pas affectés; on est drôlement fait nous, les humains.

    1. Bonjour Robert,
      Tu as complètement raison, et du coup on se rend mieux compte des horreurs que certains pays vivent en continu… Notre époque se dit civilisée ? Je ne le crois plus !
      Amitiés.
      Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *